SCOTT BRASH RETROUVE SON TRÔNE

Photo Scoopdyga (archives)

Vendredi 08 mai - 22h20 | Johanna Zilberstein

SCOTT BRASH RETROUVE SON TRÔNE

Si la finale de la Coupe du monde, remportée par Steve Guerdat, a effectivement fait bouger les lignes du classement mondial, les choses n'ont pas forcément prises la tournure attendue. Alors que Scott Brash avait perdu son trône au profit de Daniel Deusser le mois dernier, le Britannique a repris les choses en main ce mois-ci. Mais son poursuivant allemand n'est pas très loin. Quant au nouveau détenteur de la Coupe du monde, il fait un prévisible mais grand bond en avant pour décrocher la troisième place.

Scott Brash est de retour aux affaires. Après seize mois consécutifs à la tête du jumping mondial, le Britannique avait dû céder sa couronne à Daniel Deusser. Mais le règne de l'Allemand n'a été que provisoire puisque le Britannique a retrouvé son trône ce mois-ci. Mais attention tout de même, car si l'écart entre Scott Brash et Daniel Deusser est plutôt conséquent, cent quarante-trois points les séparent, le vice-Champion d'Europe va avoir énormément de points à défendre, après un incroyable mois de mai en 2014. Après une belle victoire lors de la finale de la Coupe du monde de Las Vegas, Steve Guerdat fait quant à lui un joli bond en avant. Il prend ainsi six places et vient compléter le trio de tête.

Quinze Français dans le top 200

Kent Farrington retrouve également sa place de meilleur américain du monde, juste devant McLain Ward, qui perd donc une place en mai, et Beezie Madden, toujours meilleure cavalière du monde. Petite descente de Ludger Beerbaum, qui n'a pas pu défendre sa troisième place dans la finale de la Coupe du monde cette année, et qui perd quatre places. Entrée dans le top dix de Maikel van der Vleuten, auteur d'un bon début de saison où il s'est montré très régulier avec VDL Groep Verdi ou encore VDL Groep Arera C. Il figure maintenant à la huitième place. Enfin, toujours en perte de vitesse, après notamment une finale ratée, Kevin Staut perd encore une place et est maintenant neuvième cavalier mondial. Chute également de Rolf-Göran Bengtsson, qui perd quatre place et figure maintenant aux portes du top dix.

Côté tricolore, malgré sa très bonne performance dans la finale de la Coupe du monde, Pénélope Leprévost ne remonte que d'une place, pénalisée par ses victoires en série au CSI 5* d'Anvers l'an passé. Elle est ainsi quatorzième, devant Simon Delestre, vingt-deuxième, qui a quant à lui pris huit places. Remontée également de Roger-Yves Bost, vingt-neuvième, qui fait du même coup son retour dans le top trente. Julien Épaillard est par contre un peu en baisse, s'affichant à la soixantième place. Magnifique remontée de Jérôme Hurel, qui prend quinze places et est maintenant quatre-vingt-deuxième, devant Michel Hécart, quatre-vingt-douzième, et Timothée Anciaume, quatre-vingt-dix-huitième. La France peut tout de même être fière de ses cavaliers puisqu'elle en compte pas moins de quinze dans le top deux cents.

Johanna Zilberstein

À lire également...

Réagissez