LE CDI DE SAUMUR AU SON DES MARSEILLAISES

Photo Scoopdyga (archives)

Lundi 04 mai - 18h23 | Johanna Zilberstein

LE CDI DE SAUMUR AU SON DES MARSEILLAISES

Ce dimanche a permis aux Français engagés à Saumur, sur le Grand Tour du CDI 3*, de confirmer la bonne impression de vendredi dernier avec les victoires de Karen Tebbar et Claire Gosselin.

Karen Tebbar dans le Grand Prix Spécial


En effet, sur quatorze couples au départ, on va retrouver quatre couples tricolores dans les huit classés du Grand Prix Spécial. Même si la Britannique Fiona Bigwood avait décidé de retirer Atterupgaard Orthilia de la compétition, alors qu’ils avaient remporté facilement le Grand Prix le vendredi puisqu’une légère blessure inattendue - mais sans gravité - l’avait amenée à préserver son cheval, les spectateurs ont pu suivre un spectacle de qualité, en premier lieu grâce à Karen Tebdar associée à son nouveau cheval, Don Luis. La Française a en effet présenté une reprise notée à 73,039 %, avec des passage-piaffer remarquables, des changements de pied aux deux temps très enlevés, grâce à un cheval très à l’écoute de sa cavalière. Lorsque l’on sait qu’ils ont pourtant été sanctionnés pour une petite faute sur la première ligne de changements de pied au temps, on peut mesurer la marge de ce couple.

D’ailleurs, sa cavalière avoue, en sortie de reprise 'être sans voix, avoir obtenu plus que ce dont elle n’a jamais rêvé !'. Pierre Volla, entendant ce commentaire, ajoute d’ailleurs que 'c’est une top star !', et permet à la cavalière de Don Luis de répondre que son cheval 'est super, mais que l’on a maintenant de très bons chevaux en France à très bon niveau', ce qui laisse présager du bon état d’esprit dans une future équipe de France. Le Danois Anders Dahl, en selle sur Sir Donato a lui aussi confirmé sa bonne impression de l’avant-veille, puisqu’il termine deuxième avec 71,902%. Il présente un cheval très souple et très léger, au modèle très sport. Il annonce par rapport à sa prestation, 'être très heureux, car c’est un cheval très sensible et qu’il y a encore nombre de petits éléments à améliorer. Cette semaine [il verra] l’entraîneur national et on en saura un peu plus après', en effet le Danois possède deux chevaux de Grand Prix de bon niveau, Sir Donato mais aussi Wie Atlantico de Ymas. L’Allemande Isabell Steidle, sur Long Drink 2, complète le podium avec une moyenne de 71,176 % à cause d’une reprise où son cheval s’est un peu retenu en début de présentation, avec un piaffer s’améliorant en fin de test.

La quatrième place est pour Arnaud Serre avec son fidèle Robinson de Lafont de Massa, notés à 69,843% , avec des changements de pied au temps posant problème aujourd’hui, mais montrant toujours une vraie qualité dans le travail rassemblé, notamment avec des piaffer effectués vraiment sur place. Pierre Volla et la jeune Badinda Altena, nouvellement inscrits dans le groupe JO-JEM, viennent confirmer leur montée en puissance, ils sont cinquièmes. Avec une reprise évaluée à 68,843%, ils ont tracé un Grand Prix Spécial très énergique, avec beaucoup d’expression dans les passage-piaffer et transitions, et de bons changements de pied. On peut regretter pour cette jument, très chic, quelques incompréhensions tout au long de la reprise, qui ont certainement minoré sa note finale. Mais le cavalier était tout sourire en fin de prestation, pour sa monture qu’il travaille depuis ses trois ans, et a annoncé 'on a une très grosse marge de progression !' Stéphanie Brieussel, avec Amorak, viennent compléter le classement en étant sixième; avec l’expression qu’on connaît à son cheval, de bons changements de pied, un bon travail rassemblé en général, on peut penser qu’ils ont dû être pénalisé sur une attitude un peu fermée et quelques contractions : ils sortent de piste à 68,431%.

Claire Gosselin dans la RLM


La Reprise Libre en Musique, un peu moins courue que le Grand Prix Spécial, puisque sept couples étaient au départ, a permis à Claire Gosselin et Karamel de Lauture, de faire retentir à nouveau la Marseillaise. Sur une reprise montée sur des tangos, elle a présenté un cheval très appliqué, suivant très bien sa musique, et un degré de difficultés qui lui permet de prendre la tête avec 74,150%. En sortie de piste, à chaud, elle avouait 'je suis montée pour gagner, je suis très contente de Karamel qui a fait un très bon concours. Aujourd’hui, il confirme qu’il est toujours fiable'. Elle devance la Suissesse Patricia Schärli avec Capuccino XIV, notés à 73,300%, qui ont enthousiasmé le public sur une musique résolument moderne, avec beaucoup de parties chantées et une autre Française, Marie Émilie Bretenoux, associée à son Quartz of Jazz qui sortent de piste à 70,150%, et qui ne peut qu’être très satisfaite de cette belle place, puisqu’elle commence cette année le Grand Prix international avec son Selle Français. Saumur 2015, un bon cru !

À Saumur, Anne-France Billard

Les résultats du Grand Prix Spécial ici

Les résultats de la Reprise Libre en Musique ici

À lire également...

Réagissez