PAPILLON S'ENVOLE AVEC JERÔME GUERY À LUMMEN

Niels Bruynseels et Pommeau du Heup, héros du CSIO de Lummen - Ph. Dirk Caremans/FEI

Lundi 04 mai - 16h46 | Johanna Zilberstein

PAPILLON S'ENVOLE AVEC JERÔME GUERY À LUMMEN

Ce dimanche après-midi a cloturé le fameux CSIO 5* de Lummen. C'est sous une pluie battante et un terrain légèrement glissant que quarante-trois duos ont tenté de remporter le Grand Prix à 1,60m. Jérôme Guéry, habitué à la pluie belge, a su déployer les ailes de Papillon Z pour s'imposer, devant Harrie Smolders et Niels Bruynseels.

 

Ils étaient au départ quarante-huit engagés dans le Grand Prix 5*. En raison d'une forte pluie qui n'a pas cessé, quatre couples ont finalement déclaré forfait, dont l'attendu Utamaro d'Ecaussinnes et Joe Clee. Le premier sans-faute a été signé par l'ouvreuse de l'épreuve, Karline de Brabander, accompagnée de Sea Coast Pebles Z. À domicile, la Belge a été rejoint par cinq de ses compatriotes, parmi eux Jérome Guéry, en selle sur Papillon Z, Nicola Philippaerts avec Bisquet Balou C, Wouter Devos et Tonik Her ou encore Karel Cox sur Gentleman. Après une superbe Coupe des Nations, Niels Bruynseels a encore prouvé que son Pommeau du Heup était en forme et a bouclé un tour parfait. Deux Tricolores ont rejoint leurs voisins en deuxième manche : Nicolas Delmotte sur Number One d'Iso Un Prince et Simon Delestre sur Qlassic Bois Margot, ces-derniers se rattrapant de leur contre-performance de vendredi. Cassio Rivetti ainsi que Harrie Smolders se sont également qualifiés, associés aux bons Vivant et Emerald.

Jérome Hurel, seul des deux doubles sans-faute dans la Coupe des Nations avec Quartz Rouge, a pris ici le départ avec Ohm de Pontual. Le bai a malheureusement fauté à une reprise mais a fini quinzième. Pénélope Leprevost et Kevin Staut ont tout deux accusé huit points de pénalités sur deux oxers, notamment le numéro neuf, associés à leurs Flora de Mariposa et Quismy des Vaux*HDC. Mention spéciale pour Z Acodate ddl, le cheval de Cameron Hanley, qui a disputé ici son premier Grand Prix 5* et a terminé avec un malheureux quatre points.

L'envol de Papillon

 

Ils ont été dix à se disputer le trophée. Les deux Bleus n'ont pas réitéré leur performance initiale. Subissant plusieurs glissades pendant leurs tours, Simon Delestre et Nicolas Delmotte, aux rênes de Qlassic Bois Margot et Number One Iso Un Prince, ont tout deux mis une barre à terre en milieu de parcours, le dernier écopant en plus d'un point de temps. Ils ont finalement terminé quatrième et sixième, performance très honorable pour les deux duos, surtout pour Nicolas Delmotte et son fils de Baloubet du Rouet qui semble prêt à attaquer les plus belles épreuves. Malgré un passage au début, Jérome Guéry a bouclé un sans faute en 43''27, prenant la tête avec Papillon Z, qui n'était pourtant pas décidé à sauter le premier obstacle... Niels Bruynseels a confirmé tout le bien que l'on pensait de Pommeau du Heup avec un tour vierge mais n'a pas accroché le chronomètre de son équipier. Il réussit cependant la remarquable performance de ne faire tomber aucune barre sur les cinq parours de la Coupe des nations et du Grand Prix. Dernier à partir, Harrie Smolders s'est laissé distancer de quelques centièmes de seconde, accompagné de son excellent Emerald. Il a donc dû se contenter d'une deuxième place, laissant la victoire pour Jérome Guéry.

Le Belge remporte son premier Grand Prix 5* avec ce Papillon Z qu'il ne monte que depuis quatre semaines... De belles choses s'annoncent pour ce couple !

À Lummen, Yeleen Ravier


Les résultats ici

À lire également...

Réagissez