CAMILLE CONDÉ FERREIRA A FAIT LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS DU BIP

Camille Conde? Ferreira a signé une seconde victoire conse?cutive dans le Grand Prix du CSIOP de Fontaineblau, du jamais vu. Photo Camille Kirmann

Mardi 21 avril - 18h45 | Sébastien Roullier

CAMILLE CONDÉ FERREIRA A FAIT LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS DU BIP

L’édition 2015 (les quinze ans !) de la manifestation d’André Bonneau, le BIP, restera dans les annales à plus d’un titre! Victoire dans la Coupe des Nations pour la France, triplé tricolore dans le Grand Prix avec en plus, un second succès consécutif pour Camille Condé Ferreira… du jamais vu, du très grand sport!

L’organisateur infatigable du BIP avait mis les petits plats dans les grands pour cet anniversaire des quinze ans : cérémonie de remise de trophées, épreuves internationales entrecoupées du très apprécié spectacle de Mélie Philippot, présence d’Equidia pour relayer les grands moments de sport… le tout sous le soleil ! Après une bonne entame, les cavaliers français d’Olivier Bost n’ont pas démérité et fait résonner la Marseillaise à plusieurs reprises : dans la Coupe et le Grand Prix bien sûr, mais également en l’honneur de Sara Brionne et Lauryne Collet, toutes deux gagnantes d’une épreuve CSIOP avec Pin Up des Roses et Montbazillac du Lin.

À la suite du Grand Prix CSIP remporté cette année encore par l’Irlande, l’épreuve phare du week-end a compté trente-cinq partants dont quinze Français. Le parcours était à la hauteur de l’événement : verticaux secs dans les déclivités du terrain, triple en descente, gros oxers carrés... Seuls huit couples sont parvenus à déjouer les difficultés proposées par Jean-Claude Quque et Jean-Paul Lepetit, tandis qu’onze, moins chanceux, ont terminé à quatre pts. Parmi eux, le plus rapide a été Victor Senegas, associé au routier Idéal du Crano et neuvième, mais également Nellie Largerie sur Mattiouska du Tilleul, Marine Lebas sur Ramsès de l’Étape et Mathis Burnouf sur Syriac. Parmi les huit couples qualifiés pour le barrage, il y a eu un Néerlandais, trois Danoises, une Irlandaise… et trois Françaises.

'J’avais à cœur de bien finir ici'

L’Irlandaise Grace O’Donnell a bien failli damer le pion aux Bleuettes avec un excellent chrono… mais l’épatante Orchid’s Vienna a laissé traîner un postérieur sur le vertical final pour finir quatrième. Avec son excellente Callas Rezidal Z, véritable révélation sur ces cotes avec de très bons parcours tout le week-end, Sophie Chillet a signé un sans-faute en 45’’60. Justine Maerte a abaissé son chrono grâce à l’excellente cadence de son épatant Shamrock du Gite (44’’12).

Camille Condé Ferreira, tenante du titre acquis en 2014 avec son étalon Pumkins Pondi, entre en piste. La tension est énorme… la cavalière courait jusqu’alors un BIP en demi-teinte, avec certes une victoire dans la Coupe des nations où son score n’a pas compté, mais aussi plusieurs éliminations et chutes. Son mental et sa réelle envie de s’illustrer ici pour sa dernière année, allaient-ils suffire ? Serrant ses courbes, relançant dans les galopades, usant de tout son génie dans le double qui venait un peu court, Camille a réalisé un superbe barrage pour terminer en... 44,11s ! 'J’avais à cœur de bien finir ici. C’est extraordinaire, inimaginable de gagner une seconde fois!', avoue la championne en sortie de piste… Mais elle l’a fait, offrant à son public et à la France un superbe doublé, inédit pour un cavalier tricolore!

Camille Kirmann

 

Les résultats

Tous les résultats du BIP ici

À lire également...

Réagissez