STEVE GUERDAT TIENT SA REVANCHE À LAS VEGAS

Photo Scoopdyga

Mercredi 22 avril - 21h48 | Johanna Zilberstein

STEVE GUERDAT TIENT SA REVANCHE À LAS VEGAS

Après être passé à deux doigts de la victoire en finale Coupe du monde trois fois, Steve Guerdat a enfin pris sa revanche. Le Suisse, plus motivé que jamais, a tout donné pour conserver la place de leader qu’il avait acquise après s’être imposé dans l’épreuve de vendredi. Magnifique performance de Pénélope Leprevost, deuxième avec Vagabond de la Pomme. Bertram Allen, sur Molly Malone V, a quant à lui terminé sa première finale de Coupe du monde sur la troisième marche du podium.

 

Le dénouement de la finale de la Coupe du monde de saut d’obstacles a été donné hier après-midi à Las Vegas. Vers midi (21h en France), le premier des vingt-neuf cavaliers à s’élancer dans la première manche de l’épreuve, Andis Varna, est entré sur la piste du Thomas et Mack center. Le Letton, ayant déjà mis au sol cinq barres avant d’arriver sur l’obstacle numéro neuf, a préféré abandonner. Le ton de cette manche a alors été donné. Alors que Kevin Staut et Qurack de Falaise*HDC ont écopé de huit points de pénalité, Ali Bin Khalid al-Thani et First Devision ont tenu le public en haleine jusqu’au bout de leur parcours puisqu’ils étaient sans-faute jusqu’à l’oxer numéro treize. Finalement, il a fallu attendre le passage du dix-huitième partant, le Suédois Douglas Lindelöw, pour voir un premier tour sans-pénalité être réalisé. Par la suite, Maikel Van Der Vleuten, Elizabeth Madden, Jos Verlooy, Pénélope Leprevost et Steve Guerdat ont également réussi à déjouer les subtilités de l’enchainement dessiné par le chef de piste américain Anthony d’Ambrosio. Richard Fellers et Bertram Allen, alors deuxième et troisième au classement provisoire, ont respectivement écopé de huit et quatre points de pénalité lors de cette première manche.

 

Le top vingt de retour

 

Seuls les vingt premiers cavaliers au classement provisoire se sont élancés sur le second parcours de cette épreuve finale. Après avoir ajouté quatre nouveaux points de pénalité à son compteur lors de cette dernière manche, Kevin Staut a finalement pris la dix-septième place du classement. Le cheval de Gerco Schröder, Glock’s Cognac Champblanc, n’a touché aucune barre lors de cette étape mais le couple a été pénalisé d’un point de temps dépassé. Néanmoins, cette performance a permis au Néerlandais de remonter de deux places pour finir douzième. Daniel Deusser, qui avait déjà un score trop lourd pour prétendre à la conservation de son titre, a commis une faute sur le vertical d’entrée de la dernière ligne. Le cavalier allemand et son beau gris se sont adjugé la quatorzième place du classement. Rich Fellers et Beezie Madden, sixième et cinquième au provisoire, étaient les deux représentants américains les mieux classés suite à la première manche. En écopant une fois de plus de huit points, Rich Fellers est descendu à la septième place du classement final.

 

Après que Jos Verlooy, avec Domino, ait réalisé un parcours à quatre points qui l’a envoyé à la cinquième place du classement final, Pénélope Leprevost et Bertram Allen, alors deuxièmes ex-aequo, ont su qu’ils ne pouvaient pas commettre plus d’une faute s’ils voulaient rester sur le podium. Les deux cavaliers européens ont terminé cette dernière manche avec quatre points de pénalité chacun et ont donc rempli leur contrat. À ce moment là, le destin de la Française et du jeune Irlandais était donc entre les mains de Steve Guerdat. Si le cavalier suisse, premier au classement provisoire depuis le début de cette finale, commettait plus de deux fautes alors Pénélope Leprevost et Bertram Allen se disputeraient le trophée au barrage. En connaissance de cause, Suisse a pris le départ avec sa jument Albführen’s Paille. À la réception de l’avant dernier obstacle du parcours, le couple n’était pénalisé que de quatre points. Avant d’aller sur l’oxer numéro douze, Steve Guerdat savait donc qu’une faute serait sans conséquence. Voulant franchir la ligne d’arrivée le plus rapidement possible, le Suisse n’a pas vraiment laissé le temps à sa jument de sauter. De ce fait, la belle alezane a complétement démoli ce dernier obstacle. Néanmoins, dès la réception Steve Guerdat a fait le signe de la victoire avec un grand sourire aux lèvres. Après être passé à deux doigts du titre trois fois de suite, ce dernier a enfin pu ajouter cette première place en finale de Coupe du monde à son palmarès. Ayant réalisé un meilleur chronomètre que le jeune Irlandais lors de la deuxième manche, Pénélope Leprevost, qui n’a donc pas été obligée de mettre à l’effort son jeune Vagabond de la Pomme lors d’un barrage, est finalement montée sur la deuxième marche du podium. Une très belle surprise de l'amazone tricolore, que l'on n'attendait pas forcément dans cette finale, mais qui a rivalisé de talent tout au long du week-end avec son étalon. Sur Molly Malone V, Bertram Allen a logiquement pris la troisième place de cette finale.

 

À Las Vegas, Alice Corbin 

 

Les résultats ici

La réaction de Steve Guerdat ici

La réaction de Pénélope Leprévost ici

À lire également...

Réagissez