CHARLOTTE DUJARDIN ET LE RESTE DU MONDE

Photo Scoopdyga

Lundi 20 avril - 19h15 | Johanna Zilberstein

CHARLOTTE DUJARDIN ET LE RESTE DU MONDE

La Reprise Libre en Musique de la finale de la Coupe du monde de dressage a cruellement manqué de suspens. À l’exception de la disqualification inattendue de l’Américain Steffen Peters, tout s’est déroulé comme prévu. Très naturellement, Charlotte Dujardin et son fidèle Valegro se sont imposés dans cette épreuve. Ils ont ainsi ajouté une deuxième victoire en finale de Coupe du monde à leur palmarès. Edward Gal et Glock’s Undercover ont pris la deuxième place du classement alors que l’Allemande Jessica von Bredow-Werndl et Unee BB ont joué le tout pour le tout afin de monter sur la troisième marche du podium.

 

Après avoir présenté les juges, le speaker a donné le coup d’envoi de la dernière épreuve de la finale de la Coupe du monde de dressage vers midi à Las Vegas (21h en France). Tatiana Dorofeeva a été la première cavalière a présenté sa Reprise Libre en Musique devant le public installé dans les gradins plein à craquer du Thomas et Mack center. En obtenant une moyenne de 69,357%, la Russe a terminé à l’avant dernière place du classement. Sur les huit autres dresseurs du premier groupe, seule la Danoise Mikala Münter Gundersen sur My Lady a réussi à passer la barre des 75%. Avec une moyenne honorable de 75,018%, elle a fini neuvième de cette finale.

 

Comme prévu

 

La première partante du deuxième groupe, Inessa Merkulova, a su entrainer le public avec elle. Soutenus par des applaudissements au rythme de la musique, la cavalière russe et son beau Mister X ont signé une reprise notée à 76,911% qui leur a permis de prendre la septième place du classement. Deux numéros après le passage d’Inessa Merkulova, la gagnante de la finale de la Coupe du monde ayant eu lieu à Las Vegas en 2007, Isabell Werth, est entrée en piste. Bien qu’au cours de la reprise son hongre de quatorze ans ait pilé net puis reculé de plusieurs mètres lorsqu’il a vu pour la première fois le trophée installé en bordure de piste, la cavalière allemande a obtenu la moyenne de 77,875%. Ainsi, elle s’est adjugé la sixième place du classement. Le Néerlandais Hans Peter Minderhood et Glock’s Flirt ont ensuite pris le départ. En étant le premier à passer la barre des 79%, ce couple a pris la tête pendant un très bref instant car la partante suivante, Laura Graves, a marqué 0,089 points de plus que lui.

 

 

Le public, déjà comblé par la prestation de la jeune cavalière américaine, a eu le plaisir d’accueillir ensuite la très attendue Charlotte Dujardin. Avec son fidèle Valegro, la Britannique a effectué une reprise qui lui a permis d’obtenir une moyenne de 94,196%. Avec cette note très proche de son record du monde (94,300%), le couple multi-médaillé s’est envolé vers la tête du classement. Alors que le public était encore débout pour applaudir la belle performance de Charlotte Dujardin, Edward Gal a fait son apparition. En obtenant une moyenne de 84,696%, le dresseur néerlandais et Glock’s Undercover, qui avaient su répondre aux attentes du public lors du Grand Prix (lire ici), ont pris la deuxième place. Avec Legolas, Steffen Peters a proposé une reprise sur un thème musical amusant qui a beaucoup fait rire le public. Pour cette prestation, les juges lui ont attribué la note de 80,286%. Alors que les spectateurs voyaient déjà le représentant américain monté sur la troisième marche du podium, l’Allemande Jessica von Bredow-Werndl et son Unee BB ont joué le tout pour le tout. Leurs efforts ont payé puisqu’avec leur moyenne de 80,464% ces deux compères ont repoussé Steffen Peters à la quatrième place. Jessica von Bredow-Werndl, qui participait à sa première finale de Coupe du monde, s’est ainsi adjugé la troisième place du classement.

 

L’incompréhension

 

Lors de la remise des prix, le sentiment d’incompréhension s’est lu sur le visage des spectateurs. Sans donner d’explication, le speaker a annoncé le classement en excluant Steffen Peters, qui avait obtenu la quatrième meilleure note, et en remontant tous les cavaliers suivants d’une place. Il a fallu attendre vingt bonnes minutes avant d’apprendre que le représentant américain avait été disqualifié. Lorsque le cavalier et son cheval sont sortis de piste, des traces de sang sur les flancs de ce dernier ont été remarquées. Les blessures à l’éperon étant éliminatoires, Steffen Peters a malheureusement été exclu de cette finale de la Coupe du monde de dressage sur-le-champ. De ce fait, sa compatriote, Laura Graves, a finalement pris la quatrième place du classement.

 

À Las Vegas, Alice Corbin 

 

Les résultats de la RLM ici

À lire également...

Réagissez