LA FRANCE IMPÉRIALE DANS LA COUPE DES NATIONS DU BIP

Les jeunes Tricolores ont communié avec leur public. Photo Gilles Alleaume

Lundi 20 avril - 09h47 | Johanna Zilberstein

LA FRANCE IMPÉRIALE DANS LA COUPE DES NATIONS DU BIP

Sur ses terres, l'équipe de France de saut d'obstacles poney n'a pas laissé passer sa chance de remporter l'épreuve phare de ce Bonneau International Poney :  la Coupe des Nations Equidia Life. Dès la première manche, les Bleuets emmenés par Camille Condé-Ferreira, Victoria Tachet, Sophie Chillet et Thomas Scalabre ont imposé leur rythme, devançant le Danemark. Ce dernier conserva sa seconde place jusqu'au bout, créant quelque peu la surprise face aux habituels ténors, irlandais et allemands notamment. C'est la deuxième fois seulement, après 2009, que la France gagne cette épreuve.

On crut un temps au scénario catastrophe. Le vent soufflant en rafales faisait tomber les obstacles les uns après les autres. Heureusement, au moment de débuter la Coupe des Nations Equidia Life, celles-ci diminuèrent, garantissant du sport de haut niveau auquel ont assisté plus de deux mille personnes. Mais même sans vent, les obstacles - et les cavaliers ! - tombèrent. Irlande, Pays-Bas, Allemagne, et même la France virent tour à tour des couples éliminés. Ce fut le cas notamment du pilier de l'équipe de France, Camille Condé-Ferreira, sur l'avant-dernier obstacle. Plus de peur que de mal, les Tricolores terminèrent tout de même la première manche en tête devant le Danemark et les Pays-Bas.

La France solide

Seules cinq équipes sur les six au départ initialement prirent part à la seconde manche, la Suisse ayant été éliminée dès la première. Partant dans l'ordre inverse du classement, c'est donc l'Allemagne qui ouvrit le bal. Avec quarante-deux points de pénalité au compteur, il était clair qu'elle ne courait pas pour la victoire. L'essentiel se jouait en réalité entre d'un côté, l'Irlande et les Pays-Bas pour la troisième place, et le Danemark et la France pour la victoire. Cinq fois vainqueurs de l'épreuve, fidèles depuis la première édition, les irlandais sauvèrent l'honneur grâce à deux parcours sans faute dont celui d'un certain Harry Allen...qui n'est autre que le petit frère de Bertram Allen, victorieux lui aussi à Fontainebleau voici quelques années et désormais dixième cavalier mondial...à dix-neuf ans ! Les vestes vertes montèrent donc sur la troisième marche du podium, tandis que les Pays-Bas, subirent deux éliminations signifiant leur disqualification.

Avec seulement quatre points d'avance sur leurs poursuivants, les français ne devaient pas lâcher. D'autant que les danois réalisèrent un parcours parfait d'entrée de jeu, maintenant la pression. Heureusement, Thomas Scalabre puis Sophie Chillet signèrent un parcours eux aussi sans pénalité. La France gagnait donc sans même faire partir son quatrième membre ! 'Nous ne pouvions rêver plus beau résultat pour un quinzième anniversaire !' s'est exclamé, aux anges, André Bonneau, fondateur et directeur de l'événement.

(Source : communiqué)

À lire également...

Réagissez