IL EST TEMPS DE FAIRE SES JEUX POUR LA FINALE

L'an passé, c'est Daniel Deusser et Cornet d'Amour qui ont raflé la mise, à Lyon. Photo Scoopdyga (archives)

Jeudi 16 avril - 17h00 | Johanna Zilberstein

IL EST TEMPS DE FAIRE SES JEUX POUR LA FINALE

La capitale du jeu accueille, dès ce jeudi, la finale de la Coupe du monde de saut d’obstacles. Point d’orgue de la saison indoor 2014/2015, qui a débutée à Oslo, en octobre dernier, cette trente-septième finale, qui va se courir sur une petite piste, laisse les jeux bien ouverts et chacun rêver à sa victoire.

LES ENJEUX

Cette année, ce sont les Européens qui se sont déplacés. Et pas n’importe où, puisque la finale de la Coupe du monde est de retour à Las Vegas, après six ans passée en Europe. Une sixième finale dans l’histoire du circuit à se dérouler sur la célèbre petite piste circulaire du Thomas & Mack Center, aux dimensions de 69m x 39m. Un paramètre qui a compté dans le choix des montures pour les quarante-deux cavaliers venus de vingt pays différents.

Actuel tenant du titre avec Cornet d’Amour, Daniel Deusser sera bien entendu de la partie et tentera de doubler la mise avec son puissant gris.

LES FAVORIS

Le couple Daniel Deusser et Cornet d’Amour sera évidemment à suivre de très près, d’autant plus qu’il a remporté le Grand Prix CSI 5* de ‘s-Hertogenbosch, l’un des derniers de la saison. Des vainqueurs de dix-neuf ans, la Coupe du monde en a déjà sacré. Et pourquoi pas cette année Bertram Allen ? Auteur d’une saison fabuleuse, gagnant du Grand Prix CSIO 5* de Dublin et vainqueur des étapes de Vérone et de Bordeaux, le petit prodige de l’Irlande fait partie des sérieuses options à la victoire finale, associé à la fabuleuse Molly Malone V. Beezie Madden, à domicile, pourrait également bien venir arracher la victoire, comme elle l’avait fait il y a deux ans à Göteborg, sur une piste un peu similaire. Surprenant sur Singular LS La Silla, Marcus Ehning pourrait bien faire fi de la jeunesse de son étalon pour venir l’imposer dans le Nevada, coiffant au poteau des couples plus expérimentés. S’il venait à l’emporter, l’Allemand, déjà vainqueur en 2003, 2006 et 2010, deviendrait le premier cavalier à remporter quatre fois le titre tant convoité.

LES OUTSIDERS

 

Comme chaque année, les Américains seront en nombre. Parmi eux, Todd Minikus, qui a terminé le circuit en tête du classement général, pourrait bien venir faire trembler les meilleurs cavaliers européens. On le sait déjà très performant, mais Bassem Hassan Mohammed pourrait encore surprendre son monde. Vainqueur de l’étape de Londres, en décembre dernier, Marco Kutscher pourrait bien étonner, associé à Cornet’s Cristallo. Attention à la jeunesse également, puisque Douglas Lindelöw ou encore Jos Veerloy pourraient bien faire bouger l’ordre établi.

 

À NE PAS MANQUER

Véritable enfant du pays et star incontestée de la discipline Outre-Atlantique, Rich Fellers courra sa septième finale de Coupe du monde accompagné de Flexible. L’Américain n’a d’ailleurs pas manqué une seule finale depuis 2007, exceptée celle de l’an passé, à Lyon. Du haut de ses dix-neuf ans, son étalon alezan sera quant à lui le plus vieux cheval de cette finale.

LES BLEUS

 

Repêché après plusieurs forfaits, dont celui de Simon Delestre, Patrice Delaveau, que l’on n’a pas vu sur les terrains depuis un mois, sera présent avec Orient Express*HDC. Kevin Staut participera à sa sixième finale de la Coupe du monde avec Silvana*HDC, plus en forme que jamais, et Qurack de Falaise*HDC. Également du voyage, Pénélope Leprévost sera associée à Vagabond de la Pomme.

DANS LE RÉTRO

 

L’an passé, la finale de la Coupe du monde avait été remportée par l’Allemand Daniel Deusser, sur Cornet d’Amour. Ludger Beerbaum, absent cette année, avait terminé deuxième avec Chaman et Chiara 222, tandis que le numéro deux mondial Scott Brash avait complété le podium avec Ursula XII.

LE GUIDE

 

La chasse se déroulera jeudi à 13h30 heure locale (22h30 heure française). La deuxième journée de compétition commencera vendredi à 19h (4h00 heure française), tandis que la finale se tiendra dimanche à 12h (21h00 heure locale).

Tous les cavaliers engagés ici

Listes de départ et résultats ici

Les épreuves en live ici

À lire également...

Réagissez