Mercredi 08 avril - 17h01 | Johanna Zilberstein

DANIEL DEUSSER DÉTRÔNE SCOTT BRASH

Après seize mois consécutifs à la tête du jumping international, Scott Brash a finalement cédé sous la pression allemande. À la troisième place depuis plusieurs mois déjà, Daniel Deusser a finalement déchu le Britannique de son trône mondial. Toujours en embuscade, Ludger Beerbaum est ce mois-ci troisième. S'il se maintient toujours dans le top dix, Kevin Staut descend encore un peu.

On le croyait intouchable et pourtant. Après seize mois tout en haut du classement mondial de saut d'obstacles, Scott Brash a finalement cédé son trône. Et c'est Daniel Deusser, jusqu'à présent troisième, qui a pris sa place et domine désormais le petit monde du jumping. Une descente du Britannique qui reste toutefois toute relative puisque Scott Brash ne compte que soixante-treize résultats sur les douze derniers mois, tandis que Daniel Deusser a dû en accumuler cent dix. Si le Britannique est donc derrière en avril, il reste tout de même plus efficace que l'Allemand... Un peu plus efficace également, Ludger Beerbaum. Deuxième en mars, il pointe maintenant à la troisième place. 

Avec une jolie remontée de trois places, dûe notamment au Winter Equestrian Festival, McLain Ward talonne désormais les trois meilleurs et s'affiche à la quatrième place, juste devant son compatriote Kent Farrington, qui, lui, perd une place, tout comme Rolf-Göran Bengtsson, sixième. Meilleure cavalière du monde, Beezie Madden prend une place en avril et est désormais septième pilote mondial. Toujours meilleur Français, Kevin Staut perd tout de même deux rangs. Avec sa huitième place, le Français doit absolument regagner s'il veut conserver sa place dans le top dix pour les mois à venir. Remontée en revanche de Steve Guerdat, neuvième, et entrée, finalement, du jeune prodige irlandais, Bertram Allen, qui vient compléter le cercle très fermé des dix meilleurs au monde.

Les Tricolores en baisse de forme

Du côté des Français, en revanche, l'heure n'est pas aux réjouissances. Globalement, les Tricolores doivent accuser une petite baisse générale après un mois de mars sans gros résultats. Douzième, Patrice Delaveau réussit quant même à se maintenir, devant Pénélope Leprévost, moins une place pour ce classement d'avril, qui pointe à la quinzième place. Simon Delestre, numéro trente mondial, est également en baisse avec cinq places de perdues en avril. Immédiatement derrière, Roger-Yves Bost conserve sa trente-et-unième place tandis que Julien Épaillard prend une place et est désormais cinquante-septième mondial. Derrière, Michel Hécart, Timothée Anciaume et Jérôme Hurel s'affichent respectivement aux quatre-vingt-deux, quatre-vingt-quatorze et quatre-vingt-dix-septième places. À noter la belle remontée de Laurent Guillet, qui grapille ce mois-ci quatre-vingt-quatre places et pointe désormais au deux-cent-treizième rang.

Johanna Zilberstein

À lire également...

Réagissez