LE GLOBAL CHAMPIONS TOUR S’OUVRE LES PIEDS DANS L’EAU

Rencontres nationales du tourisme équestre Les 23 et 24 mars derniers, Bernard Pavie, le président du Comité national du tourisme équestre, l’ensemble des élus du Comité directeur et le président de la FITE, Hervé Delambre, ont retrouvé les présidents de

Jeudi 02 avril - 17h51 | Johanna Zilberstein

LE GLOBAL CHAMPIONS TOUR S’OUVRE LES PIEDS DANS L’EAU

Cette semaine marque le retour du Global Champions Tour. Pour sa dixième édition, le circuit adopte une nouvelle trajectoire et débarque sur le continent nord-américain puisque la première épreuve se tiendra à Miami. Une première étape à laquelle les meilleurs européens ont répondu présents et une occasion en or pour les cavaliers à peine rentrés du Winter Equestrian Festival de Wellington, qui n’ont pas quitté les terrains extérieurs.

LES ENJEUX

Fraichement débarqué sur le circuit Global Champions Tour, Miami marque le départ du circuit, et le début de la course aux points. Le Grand Prix, doté de 600.000 dollars (soit un peu plus de 557.000 euros), va permettre aux cavaliers sur le podium de bien démarrer la saison extérieure, avant un retour sur les terrains européens. Après Miami, les concurrents se rendront ensuite à Anvers, Madrid et Shanghai, avant de passer par Paris, Cascais, Chantilly, Londres et Valkenswaard. Autre nouvelle venue sur le circuit, l’étape de Rome suivra, avant Vienne et Doha, désormais traditionnelle dernière étape.

À Miami, la piste placée en bord de plage et l’accès gratuit au concours pour le public va également permettre de démarrer la saison avec un maximum de visibilité pour les cavaliers.

À NE PAS MANQUER

Edwina Tops-Alexander sera évidemment de la partie, et emmènera à Miami Lintea Tequila, avec laquelle elle a remporté le Grand Prix CSI 5* de Doha, début mars. Elle ne viendra pas seule puisque deux poulains qataris de Jan Tops prendront également le départ de l’épreuve : Ali Bin Khalid Al-Thani et Bassem Hassan Mohammed, qui sera accompagné de ses incroyables Palloubet d’Halong et Victoria. Gagnant des éditions 2013 et 2014, le numéro un mondial Scott Brash sera présent avec son talentueux Hello Sanctos. Vainqueurs du dernier Grand Prix du WEF, McLain Ward et HH Carlos Z auront l’occasion de continuer sur leur bonne lancée. Après un bon début de saison, Éric Lamaze ressortira la très en forme Fine Lady 5 sur le circuit, tandis que Caitlin Ziegler montera son ancienne monture, Powerplay, qu’elle pilote depuis février dernier. D’autres nouveaux couples évolueront également sur la piste de Miami, à l’instar d’Athina Onassis-de Miranda et AD Rackham’Jo, acheté par la Grecque il y a deux mois, de Luciana Diniz et Apollonia 23, achetée par les écuries Meautry en décembre. Enfin, Darragh Kenny et Belle Rock, l’ancienne jument d’Édward Levy (lire ici), feront leurs débuts au plus haut niveau.

LES BLEUS


Trois cavaliers tricolores feront le déplacement. Kevin Staut sera associé à Quismy des Vaux*HDC et Qurack de Falaise*HDC. Roger-Yves Bost viendra avec ses deux produits du haras d’Elle, Nippon et Nikyta. Simon Delestre, lui, fera le déplacement avec Chesall et Ryan des Hayettes.

DANS LE RÉTRO

Depuis deux ans, Scott Brash semble indétrônable de la tête du circuit puisqu’il a remporté les éditions 2013 et 2014. Lors de la finale 2014, Rolf-Göran Bengtsson a bien failli lui voler la victoire en remportant la dernière étape avec son puissant Casall Ask, mais avait dû se contenter de la deuxième place. Ludger Beerbaum avait pris la troisième place du circuit.

LE GUIDE

Le Grand Prix aura lieu samedi à 21h25 (heure française).

Marion Gergely

 > La liste des engagés ici

 > Le programme du concours ici

 > Les résultats ici

À lire également...

Réagissez