Samedi 21 mars - 20h06 | Johanna Zilberstein

LE MANS OUVRE LE BAL DU GRAND NATIONAL

Comme en CSO, le Grand national va reprendre ses droits ce weekend, non pas à Auvers mais au Mans, désormais traditionnelle terre d’accueil de l’étape d’ouverture du circuit de dressage. Treize écuries sont cette année en lice pour succéder à Sarah Casanova et Laurence Blaya, gagnantes l’an passé pour l’écurie des Écuries de la Guiche.

 

LES ENJEUX

 

C’est une nouvelle fois le Grand hall du Mans Boulerie Jump qui sera le théâtre de la huitième édition du Grand national de dressage. Pas moins de vingt-cinq cavaliers sont engagés dans le Grand Prix Pro Élite, support du Grand national. Quasiment la totalité des treize équipes seront ainsi présentes pour tenter de décrocher de précieux points à inscrire au classement général.

 

À NE PAS MANQUER

 

Gagnante l’an passé, Sarah Casanova présentera de nouveau Ulan aux cinq juges disposés autour du carré. De retour du CDI 5* de Doha, Ludovic Henry ne présentera pas After You mais son deuxième cheval, Wise Guy RS.

De nouveaux couples feront également leurs débuts sur le circuit, comme Stéphane Guerlain et Jessica Amour, respectivement associés à London 29 et Upton, qui représenteront l’écurie Dresshorse ou encore Bertrand Lebarbier, qui portera les couleurs d’Antarès sur Mahagoni.

 

DANS LE RÉTRO

 

L’an passé, huit écuries étaient au Mans. Stéphanie Brieussel s’était imposée sur Amorak, donnant les douze points à l’écurie Childeric Sellier-Racehorse. Elle avait devancé Claire Gosselin sur Karamel de Lauture, pour l’écurie Equidia Life, et Laurence Blaya associée à Galliano, qui portait les couleurs de l’écurie des écuries de la Guiche.

 

LE GUIDE

Support du Grand National, le Grand Prix Pro Élite aura lieu samedi. Les Grand Prix Spécial et Reprise Libre en Musique Pro Élite se tiendront quant à eux dimanche.

Johanna Zilberstein

La liste des engagés dans le Grand Prix ici

Le programme ici

À lire également...

Réagissez