PATRICK KITTEL SUR LES TOITS DE DOHA

Alors que les passionnés de dressage attendait Carl Hester et Nip Tuck sur l plus haute marche du podium, Patrick Kittel et Watermill Scandic les ont devancés de quelques centièmes de points. Photo CHI Al Shaqab 2015

Mardi 10 mars - 12h40 | Johanna Zilberstein

PATRICK KITTEL SUR LES TOITS DE DOHA

Cet après-midi les cavaliers de dressage ont disputé les dernières épreuves du CDI 5* de Doha. Quatre dresseurs se sont d’abord élancés dans le Grand Prix Spécial qui a alors été remporté par l’Espagnole Beatriz Ferrer-Salat accompagnée de Sir Radjah. L’appréciée épreuve de la Reprise Libre en Musique a ensuite départagé quinze cavaliers. Patrick Kittel a réalisé l’exploit de battre le champion britannique Carl Hester grâce à une très bonne reprise de son expérimenté Watermill Scandic.

Seuls quatre cavaliers avaient choisi de tenter leur chance dans le Grand Prix Spécial en début d’après-midi. Passée en dernière position, Beatriz Ferrer-Salat a séduit les juges avec son fils de Sir Donnerhall, Sir Radjah. L’Espagnole s’est adjugée la victoire grâce à une note de 70.922% signant ainsi sa meilleure performance dans cette épreuve avec son hongre bai. La deuxième place est revenue à la Grande Bretagne représentée par Henriette Andersen. L’amazone, qui a traversé la planète avec Warlocks Charm a ponctué son week-end de compétition d’un score de 66.961%. Le podium a été complété par Kim Dongseon. La Coréenne a présenté Bukowski lui ayant permis de réaliser un score de 62.784%.

Quinze cavaliers ont ensuite enchanté le public d’Al Shaqab, plus etoffé que les jours précédents, avec leurs musiques envoutantes. Contre toute attente Carl Hester ne s’est pas imposé. Le Britannique a dû s’avouer vaincu devant la performance de celui qui le suivait hier, Patrick Kittel. En selle sur brillant Watermill Scandic, le Suédois a mis tous les juges d’accord. Ces derniers lui ont attribué un score total de 77.275% contre 76.725% pour le cavalier de Nip Tuck.

Les jours se suivent et se ressemblent pour Anders Dahl. Déjà troisième hier, le Danois est à nouveau monté sur la dernière marche du podium aidé de Wie-Atlantico de Ymas. Leur performance dans cette RLM a reçu la note de 75.300%.

Le seul dresseur français présent ce week-end au Moyen-Orient a rencontré quelques difficultés dès le début de sa prestation. After You a fauté à deux reprises. Une première fois lors de l’appuyé et une seconde lors de l’allongement au trot. Quelques foulées de galop involontaires ont été observées causant une chute des notes. Le couple tricolore est sorti de l’arène qatarie alors que le tableau affichait 68.500% soit une quinzième place.

Les résultats ici.

La réaction de Ludovic Henry ici.

À Doha, Marie de Pellegars-Malhortie

À lire également...

Réagissez