Vendredi 06 mars - 08h39 | Marie de Pellegars

SCOTT BRASH TOUJOURS EN TÊTE, LUDGER BEERBAUM AMOINDRIT L’ÉCART

Après avoir creusé l’écart en février, Scott Brash doit de nouveau faire attention à Ludger Beerbaum. À seulement quatre-vingt-neuf points du numéro un mondial, le Kaiser allemand vient de nouveau talonner le Britannique, aux commandes de la planète jumping depuis seize mois. Daniel Deusser s’accroche quant à lui toujours à sa troisième place, tandis que Kevin Staut est désormais le seul représentant tricolore du top dix.

Moins en danger qu’en février, où seulement vingt-neuf points le séparaient de Ludger Beerbaum, Scott Brash reste néanmoins solidement assis sur son trône. Mais l’Allemand n’est pas loin puisque seulement quatre-vingt-neuf points créent l’écart entre le numéro un mondial et son dauphin. Troisième le mois dernier, Daniel Deusser, à quarante-quatre points de son compatriote, n’a pas bougé ce mois-ci.

Pas de changement non plus du côté de Kent Farrington, qui reste en embuscade derrière le vainqueur de la Coupe du monde grâce à des résultats toujours réguliers au Winter Equestrian Festival de Wellington. Jolie remontée en revanche de Rolf-Göran Bengtsson, qui prend trois places et vient ainsi se classer cinquième meilleur cavalier au monde. Avec une place de moins, Kevin Staut figure maintenant à la sixième place, toujours devant McLain Ward, septième. Première entrée dans ce top dix du mois de mars, Beezie Madden signe son retour parmi les dix meilleurs mondiaux en récupérant quatre places qui lui permettent d’occuper la huitième position. Passé de la sixième à la neuvième place, Marcus Ehning arrive juste derrière. Seconde entrée dans le top dix, Steve Guerdat le referme désormais.

Patrice et Pénélope quittent le top dix

À noter les belles remontées de Gerco Schröder, qui entre dans le top vingt après avoir pris six places, de John Whitaker, qui a pris huit places, et d’Abdelkébir Ouaddar, qui a fait une ascension de onze places et fait maintenant partie des cinquante meilleurs cavaliers mondiaux.

Pour permettre l’entrée de Beezie Madden et de Steve Guerdat, deux cavaliers ont dû quitter le top dix. Il s’agit de deux Français : Patrice Delaveau et Pénélope Leprévost. Désormais douzième, le premier a ainsi perdu trois places. Dixième le mois dernier, Pénélope Leprévost occupe maintenant la quatorzième place, soit une descente de quatre places.

Sept autres cavaliers tricolores figurent dans le top cent. Simon Delestre prend ainsi cinq places et devient vingt-cinquième, devant Roger-Yves Bost, qui en perd onze et est maintenant trente-et-unième mondial. Julien Épaillard est également en baisse, et perd deux places pour figurer à la cinquante-huitième position. Michel Hécart, en revanche, ne bouge pas de sa soixante-dixième place,  à l’inverse de sa fille, Marie, qui remonte de huit places et est maintenant quatre-vingt-huitième. Timothée Anciaume et Jérôme Hurel viennent fermer la marche avec les quatre-vingt-treizième et quatre-vingt-quinzième places, avec des remontées respectives de neuf et huit places.

Johanna Zilberstein

Le classement dans son intégralité

À lire également...

Réagissez