Lundi 09 mars - 17h18 | aliciadebastos

AU SOMMAIRE DE MARS DE GRAND PRIX MAGAZINE

Dans le numéro de mars de Grand Prix Magazine, retrouvez en couverture Hello Sanctos. Presque invincible depuis quinze mois, le crack de Scott Brash a accumulé plus d’un million d’euros de gains en 2014. Sa botte secrète ? Un QI très largement au-dessus de la moyenne. Les jambes… Et la tête ! Grand Prix Magazine est également parti à la rencontre de deux cavaliers : Arnaud Boiteau et Jessica von Bredow-Werndl. Le dossier du mois, lui, est consacré au commerce français et tentera de faire le point sur ses mutations. Enfin, l’élevage du mois est, en mars, l’élevage des Forêts, récompensé par les récents succès de Zirocco Blue, né Quamikaze des Forêts.

Hello Sanctos, l’intelligence à l’état pur

Pour la première fois de l’histoire du saut d’obstacles, en 2014, un cheval a franchi le cap du million d’euros de gains en un an. Cette véritable poule aux œufs d’or n’est autre qu’Hello Sanctos, vainqueur avec Scott Brash de la finale du Top Ten et des Grands Prix CSI 5* de Wellington, Estoril, Londres, Cannes et Genève. Né en Belgique sous le nom de Sanctos van het Gravenhof, ce bai aussi efficace et appliqué que discret, à la scène comme à la ville, se montre quasiment invincible depuis quinze mois. Parmi ceux qui l’ont croisé, bien peu lui aurait prédit un tel destin. Ses performances, plus qu’à toute autre qualité, ce hongre sBs de treize ans les doit à son intelligence hors du commun. Portrait.

Arnaud Boiteau, l’atout des Bleus en 2015 ?

Après une année 2014 aux allures de montagnes russes avec ce diable de Quoriano*ENE-HN, et avant une saison 2015 où il espère pouvoir défendre les couleurs de la France aux championnats d’Europe de Blair Castle, Arnaud Boiteau n’a pas peur d’afficher son bonheur. L’écuyer du Cadre noir prend autant de plaisir à transmettre sa passion et son savoir au sein de l’ENE qu’à concourir au plus haut niveau. Régulièrement sélectionné pour les grands championnats, l’ancien partenaire d’Expo du Moulin n’est définitivement pas le cavalier d’un seul cheval. Cet hiver, le jeune quadragénaire s’est livré à Grand Prix Magazine.

Jessica von Bredow-Werndl, la grâce et l’humilité

Il y a dix ans déjà, Jessica et Benjamin Werndl, respectivement âgés de vingt-neuf et trente printemps, dominaient le dressage allemand et européen chez les Jeunes Cavaliers. À elle seule, la cadette avait accumulé neuf médailles d’or, quatre d’argent et une de bronze de 2001 à 2006 aux championnats d’Allemagne et de 2002 à 2005 aux championnats d’Europe. Après quelques années de silence, la fratrie émerge au plus haut niveau. L’an passé, Jessica a d’ailleurs participé à sa première finale de Coupe du monde et intégré le Cadre A avec Unee BB tandis que Benjamin a notamment terminé deuxième d’une étape de Coupe du monde, battu par… Sa sœur ! Grand Prix Magazine a voulu faire connaissance avec l’étoile montante de dressage germanique, établie entre Munich et Salzbourg.

 

Le commerce français à la croisée des chemins

Face à la crise économique, à la forte hausse du taux de TVA, au poids des contraintes juridiques et à la très forte concurrence d’étrangers de haute notoriété, les marchands de chevaux français ont dû réinventer leur métier pour ne pas disparaître. Alors que le marché des futurs cracks bat son plein plus que jamais, celui des chevaux intermédiaires sombre dans le marasme. Parallèlement, les importations et les exportations explosent. Grand Prix Magazine a interrogé un panel de grands professionnels français dans le milieu du saut d’obstacles, discipline très largement majoritaire dans le commerce, afin d’analyser la situation actuelle et dégager quelques pistes de développement. La rédaction a également donné la parole à Philippe Lemaistre, président de la commercialisation de la Société hippique française, Éric Giraud, président de la Chambre syndicale du commerce de chevaux de France, et Jean-Yves Camenen, directeur de l’Union nationale interprofessionnelle du cheval.

Coup de Zirocco sur les Forêts

Lancé dans les années 70 par Guy Paris, producteur de lait dans la plus pure tradition normande, l’élevage des Forêts s’est considérablement développé sous la férule de Fabrice, son fils, bon cavalier et passionné de génétique. En dépit de la crise, il n’a jamais cessé de croître jusqu’à donner naissance à une quarantaine de poulains par an ces dernières années. Les récents grands succès de VDL Zirocco Blue, alias Quamikaze des Forêts, viennent récompenser l’œuvre de toute une famille qui ose croire en l’avenir.

Et comme chaque mois, vous pourrez également retrouver vos rubriques 'poneys', dans laquelle Grand Prix Magazine a dressé le bilan de l’utilisation des étalons poneys en 2014, 'technique CSO', qui se concentre sur le calme et la rectitude dans les combinaisons, 'équipement', qui vous donne les bons outils pour choisir votre selle, ainsi que les pages Jeunes Chevaux ou encore l’actualité des régions.

 

Le numéro de mars de Grand Prix Magazine est disponible en kiosques.

Abonnez-vous à Grand Prix Magazine ici

Ou achetez le numéro de mars ici

À lire également...

Réagissez