LES AMÉRICAINS TOUJOURS EN COURSE POUR LAS VEGAS

Todd Minikus caracole actuellement en tête du classement Coupe du monde de la Ligue de la Côte Est nord-américaine. Photo Sportfot

Mercredi 04 mars - 12h24 | Johanna Zilberstein

LES AMÉRICAINS TOUJOURS EN COURSE POUR LAS VEGAS

Si les choses sont désormais jouées pour les cavaliers du circuit européens, les cavaliers présents à Wellington pourraient faire bouger les choses de l’autre côté de l’Atlantique. Ainsi certains cavaliers présents en Floride pourraient bien venir priver des Européens de qualification. Quant aux autres, il s’agira de l’avant-dernière opportunité de rassembler les points nécessaires pour figurer dans les sept retenus pour Las Vegas.

LES ENJEUX

 

Avant-dernière étape du circuit Coupe du monde de la Ligue de la Côte Est nord-américaine, le CSI 5*-W de Wellington pourrait bien faire bouger les lignes jusqu’en Europe. Inscrits au sein de la Ligue d’Europe de l’Ouest, Ben Maher, Meredith Michaels-Beerbaum ou encore Lauren Hough, s’ils venaient à décrocher un certain nombre de points ou à l’emporter, pourraient priver de qualification certains européens. Un peu moins dangereux, Rodrigo Pessoa (actuellement soixante-septième du circuit européen), pourrait également changer les choses en cas de victoire.

Du côté de la Ligue américaine, plusieurs cavaliers sur le fil pour la qualification, comme Katherine Dinan, Ritchie Moloney, Candice King, Charlie Jayne ou encore Darragh Kenny seront présents pour tenter d’inverser la donne et de passer du bon côté du classement.

À NE PAS MANQUER

Actuellement en tête du classement provisoire de la Coupe du monde, Todd Minikus sera présent pour assurer son avance de dix points sur Jack Towell, deuxième, absent ce weekend. Troisième, McLain Ward pourrait également amoindrir l’écart qui les sépare. À un point les uns des autres, Laura Kraut, cinquième, Kristen Coe, sixième, et Beezie Madden, septième, auront sans doute à cœur de sortir de lot pour s’assurer un voyage jusqu’au Nevada.

LES BLEUS

Six Français participeront à cette étape. Présent depuis deux semaines à Wellington, Olivier Robert sera associé à sa Quenelle du Py. Marie Hécart montera Myself de Brève, avec qui elle a remporté la dernière étape Coupe du monde de Wellington, fin janvier.  Alexandra Paillot aura le choix entre Polias du Blondel et Régina de Chamant. Nicolas, lui, pourra compter sur Sabine des Ibis. Frédéric Busquet a quant à lui fait le déplacement avec Syvana de la Bride et Plume de la Roque. Enfin, Adam Prudent sera accompagné de Si Bella et de Vasco, avec lequel il a remporté le Derby sur cette même piste, il y a quelques semaines.

DANS LE RÉTRO

Depuis le début du WEF, cinq Grands Prix ont été courus. La premier, un Grand Prix CSI 3*, a été remporté par Georgina Bloomberg, en selle sur Lilli. La semaine suivante, Marie Hécart s’est emparée du Grand Prix CSI 5*-W avec Myself de Brève. Puis Brianne Goutal et Ballade van het Indihof ont enlevé le Grand Prix CSI 3* de la cinquième semaine du WEF. Quinze jours plus tard, Meredith Michaels-Beerbaum et Fibonacci 17 ont inscrit leur première victoire en Grand Prix CSI 5*. Enfin, dimanche dernier, Todd Minikus s’est adjugé le Grand Prix CSIO 4* sur Babalou 41, après avoir fait partie de l’équipe américaine gagnante de la Coupe des nations.

LE GUIDE

Le Grand Prix Coupe du monde aura lieu samedi soir.

Johanna Zilberstein

 > Le classement de la Ligue de la Côte Est nord-américaine

 > La liste des engagés ici

 Le programme du concours ici

 Les résultats ici

À lire également...

Réagissez