L’ALLEMAGNE AUX COMMANDES À NEUMÜNSTER

Ulla Salzgeber a marqué de précieux points dans le circuit Coupe du monde grâce à sa victoire à Neumünster sur Herzruf's Erbe. Photo Scoopdyga (archives)

Mercredi 18 février - 15h23 | Johanna Zilberstein

L’ALLEMAGNE AUX COMMANDES À NEUMÜNSTER

L'Allemagne accueillait ce week-end sa deuxième étape Coupe du Monde. Après Stuttgart en novembre dernier, c’était au tour de Neumünster de recevoir les meilleurs dresseurs de la planète. Et, parmi les meilleurs, les Allemandes sont une fois encore sorties du lot.

Dans le Grand Prix de samedi, Fabienne Lutkemeier a signé un beau retour après sa contre-performance d’Amsterdam. Associée à D’Agostino, l’Allemande a déroulé une reprise évaluée à 74,94%. Ulla Salzgeber talonne sa compatriote sur Herzruf's Erbe, après un enchainement noté à 74,78%. C'est finalement le Néerlandais Hans Peter Minderhoud qui a joué les troubles fêtes dans l'hégémonie allemande, s'emparant de la troisième place à 74,02% avec Glock's Flirt, devant Isabell Werth et son puissant El Santo à 73,24%. À dix-huit ans, Painted Black poursuit sa carrière avec fraicheur en prenant la dixième place de l'épreuve à 71,30%.

Seul français engagé et dernier qualifié pour le Reprise libre en musique, Ludovic Henry et son cheval After You continuent d'être réguliers sur le circuit Coupe du Monde avec une moyenne de 68,28%, malgré une ligne de changements de pied aux temps fautives.

La RLM aussi dans le camp allemand

Dans la Reprise libre en musique, c’est cette fois au tour d’Ulla Slazgeber et de Herzruf's Erbe de prendre l'avantage. Le couple s’est ainsi imposé grâce à une moyenne de 82.775%. Fabienne Lutkemeier ne s’avoue pas vaincue pour autant et a pris la deuxième place sur une reprise à 80.775%. Enfin, Isabell Werth et El Santo ont cette fois obtenus leur place sur le podium en terminant à 79.85%.

Seul cavalier à figurer parmi les dix meilleurs, Hans Peter Minderhoud a pris la quatrième place de l'épreuve à 79.825%, soit seulement 0.25% derrière Isabell Werth. Une fois n'est pas coutume, la jeune Anna Kasprzak n'avait pas fait le déplacement avec son Donnperignon, mais avec Hoennerups Driver, une monture encore débutante à ce niveau de compétition. Ils ont terminé cinquièmes avec 78.30%.

Enfin, quatorzième de cette RLM, Ludovic Henry améliore son classement du Grand Prix et remonte d'une place avec une reprise notée à 72.175%, décrochant même deux 75% et un 76% en artistique.

Les meilleurs cavaliers du monde ont désormais rendez-vous à Göteborg, du 26 février au 1er mars prochains pour espérer décrocher de précieux points et se qualifier pour la grande finale de Las Vegas.

Mathieu Gautier

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez