JULIEN ET PIGMALION IRRATTRAPABLES À HONG KONG

Ce vendredi, Julien Épaillard et Pigmalion du Rozel ont été intouchables sur la piste de Hong Kong. Photo Sportfot

Mardi 17 février - 09h43 | Johanna Zilberstein

JULIEN ET PIGMALION IRRATTRAPABLES À HONG KONG

Première grosse épreuve des Hong Kong Masters, le Speed Challenge a brillamment été remporté par Julien Épaillard. Associé à Pigmalion du Rozel, le Français, passé en début d’épreuve, n’a pu être rattrapé par personne.

 

Comme chaque rendez-vous logoté Masters Grand Slam, le Hong Kong Masters s’est ouvert aujourd’hui par le désormais incontournable Speed Challenge. Dans cette épreuve de vitesse, chaque barre tombée ajoute deux secondes au chronomètre.

À ce jeu-là, Julien Épaillard et Pigmalion du Rozel ont été les plus rapides, devançant tous les autres concurrents. Le Français et son fils du Tot de Semilly sont ainsi passés sous la barre des soixante secondes sans aucune erreur, ce qu’aucun autre couple n’a réussi à faire. Dixièmes à entrer piste, Julien et son alezan ont offert une véritable leçon de tracé, grappillant des centièmes dans chaque courbe et chaque galopade.

Tous leurs poursuivants vont les frôler, sans jamais les atteindre. Avec le deuxième meilleur temps de l’épreuve, Marco Kutscher, associé au magnifique fils de Numero Uno, Van Gogh, boucle en 60’’07 mais se voit pénalisé de deux secondes. Sur Picsou du Chêne, Martin Fuchs prend des risques et passe devant Julien Épaillard mais doit finalement ajouter deux secondes à son spectaculaire chronomètre, dues à une barres tombée après un demi-tour un peu trop serré. Jane Richards Philips tente ensuite à son tour de  détrôner le Français mais son parcours sans pénalité en 60’’69 sur Zekina Z ne vont pas suffire. Immédiatement après, Gerco Schröder semble prendre une sérieuse option pour la victoire mais son temps de 60’’38 associé à Glock’s Prince des Vaux ne lui donne que la deuxième place au provisoire.

Julien et Pigmalion signent le parcours parfait

Seul cavalier à abaisser le chronomètre français, Constant van Paesschen, sur Citizenguard Million Dreams, met deux barres à terre. Preuve peut-être que Julien Épaillard a réellement signé le parcours parfait…  Dernier cavalier sur la liste de départ, Scott Brash, en selle sur Hello Annie, fait preuve une fois encore de maîtrise et déroule un tour absolument parfait mais également derrière Julien et Pigmalion. Ses 60’’06 lui permettent tout de même de s’intercaler entre Julien et Gerco Schröder, à la deuxième place.

Du côté des autres Tricolores, Kevin Staut a pris la douzième place sur Quismy des Vaux*HDC après deux barres par terre et un chronomètre total de 64’’07. L’incroyable sens du train de Roger-Yves Bost, qui, comme à son habitude, a pris absolument tous les risques possibles sur Nikyta d’Elle, n’a malheureusement pas payé puisque le champion d’Europe met finalement trois barres par terre et doit se contenter de la seizième place. Simon Delestre a également payé son trop plein d’audace et doit essuyer un refus de Csarina de Fuyssieux, après un virage un peu court pour la jument. Enfin, Anne-Sophie Godart et Carlitto van’t Zorgvliet ont terminé avec la vingt-deuxième place après un sans-faute en 80’’79.

Johanna Zilberstein

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez