À AMSTERDAM, CHARLOTTE DUJARDIN NE CRAINT PERSONNE

Charlotte Dujardin et Valegro, ici à Lyon, ont été une fois de plus intouchables à Amsterdam. Photo Scoopdyga (archives)

Dimanche 01 février - 19h42 | Johanna Zilberstein

À AMSTERDAM, CHARLOTTE DUJARDIN NE CRAINT PERSONNE

C’est sans conteste, et sans surprise, que Charlotte Dujardin s’est imposée cet après-midi lors de l’étape de la Coupe de monde d’Amsterdam. Comme toujours associée à Valegro, la Britannique n’a laissé aucune chance aux autres concurrents, qui terminent tous loin derrière. Même sans record du monde, la tenante du titre n’a eu aucun mal sur la piste néerlandaise.

À chaque fois qu’ils sont présents, les autres couples jouent pour la deuxième place. Charlotte Dujardin et Valegro ont une fois encore supplanté leurs concurrents en déroulant une reprise aujourd’hui notée à 93,900%. Pas tout à fait le record du monde établi en décembre dernier à Londres, mais une évolution par rapport à ses 91,275% réalisés sur cette même piste l’an passé. Loin, bien loin devant ses concurrents, la Britannique a donc emporté cette étape pour la deuxième année consécutive, avec pas moins de vingt-six dix décernés par les juges pour cette reprise libre en musique.

Plus de onze pourcents derrière, Danielle Heijkoop a pris la deuxième place. Associée à Siro, celle qui avait devancé Adelinde Cornelissen lors du CDI 5* de Malines, semble bien partie pour réaliser une belle saison, avec sa reprise notée à 82,375%. En l’absence d’Edward Gal, forfait suite à une petite fièvre de Glock’s Undercover (lire ici), la Néerlandaise a signé la meilleure performance des cavaliers qui déroulaient à domicile, pour le plus grand bonheur des tribunes pleines.

En tête du classement général, l’Allemande Jessica von Bredow-Werndl a une nouvelle fois joué au premier plan en s’adjugeant la troisième place, sur Unee BB. Sa reprise à 80,900% lui permet donc de prendre quelques points supplémentaires, contrairement à Fabienne Lütkemeier, avec qui elle partage la tête mais qui n’a pas réussi à se qualifier lors du Grand Prix d’hier (lire ici).

Diederik van Silfhout sur Arlando NH et Hans Peter Minderhoud sur Glock’s Flirt, quatrième et cinquième, se tiennent, eux, dans un mouchoir de poche. Avec ses 79,950%, le premier a tout de même pris l’ascendant sur son compatriote, noté à 79,250%.

Johanna Zilberstein

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez