Dimanche 11 janvier - 11h36 | Johanna Zilberstein

RETOUR EN FLORIDE, DÉSERTION SUISSE ET INVASION ROMAINE

Le Global Champions Tour débutera en Floride et ne passera plus par la Suisse, mais par l’Italie. Telles sont les nouveautés notables du calendrier publié cet après-midi par les promoteurs du circuit d’élite du saut d’obstacles international.


Le Global Champions Tour vient de publier son calendrier 2015. Deux changements sont à noter. D’une part, la saison 2015 s’ouvrira aux États-Unis, un pays où le circuit n’avait plus mis les pieds depuis 2007. Les séries 2006 et 2007 s’étaient en effet ouvertes à Palm Beach. L’édition 2015 sera inaugurée à Miami Beach, l’un des spots les plus branchés de Floride, du 1er au 4 avril. La date a été opportunément choisie, puisque ce CSI 5* aura lieu tout juste une semaine après la clôture du Winter Equestrian Festival de Wellington, à cent vingt kilomètres au nord de là. Il faut sûrement y voir l’empreinte de Franck McCourt, le nouveau copropriétaire du GCT.

Au revoir Lausanne, buon giorno Roma !

Suivront, comme l’an passé et dans le même ordre, les étapes d’Anvers et Madrid. Cette année, Shanghai a été programmé avant Hambourg. L’élite mondiale a ensuite rendez-vous pour les classiques étapes azuréennes de Cannes et Monte-Carlo. Monaco ouvrira d’ailleurs une copieuse séquence de cinq semaines consécutives passant par Paris (Paris Eiffel Jumping), Cascais au Portugal, Chantilly et Londres. Le circuit s’arrêtera évidemment chez son fondateur, Jan Tops, à Valkenswaard.

Le deuxième changement intervient ensuite. L’étape de Lausanne, au programme en 2012, 2013 et 2014, est en effet remplacée par un nouveau CSI 5* domicilié à Rome, le deuxième de la saison après le traditionnel et bucolique CSIO de Piazza di Siena. Ce concours-là prendra pour cadre le Stadio dei Marmi, au sein du Foro Italico, hôte de plusieurs épreuves des Jeux olympiques de 1960, entouré de cinquante-neuf statues de marbre. Chic. On ne sait pas ce qu’il adviendra du CSI 5* de Lausanne, qui se retrouve en concurrence avec Rome donc, mais aussi avec le CSIO 5* Masters de Calgary et le CSI 5*-W de North Salem… Une semaine plus tard, la dernière étape européenne se disputera à Vienne, tandis que le circuit se refermera à Doha au Qatar, comme il est désormais de coutume.

Les trente meilleurs cavaliers de la planète, plus quelques autres privilégiés, auront donc quinze occasions de se produire avec l’objectif ultime de détrôner Scott Brash, le double tenant du titre du circuit.

Sébastien Roullier

À lire également...

Réagissez