SCOTT BRASH TERMINE L'ANNÉE AU SOMMET

Voilà quatorze mois que Scott Brash caracole en tête du classement mondial. Photo Scoopdyga (archives)

Samedi 10 janvier - 23h47 | Johanna Zilberstein

SCOTT BRASH TERMINE L'ANNÉE AU SOMMET

Depuis plus d'un an, Scott Brash caracole en tête du classement mondial. Et ce n'est pas en décembre qu'il a été détrôné puisqu'il conserve son brassard bleu encore ce mois-ci et termine son année comme il l'a commencé, au sommet du monde. Attention toutefois à ses concurrents puisque Ludger Beerbaum se tient très près, à seulement vingt-neuf points. Joli coup pour la France qui aligne trois cavaliers dans le top dix.


Et de quatorze ! Quatorze mois consécutifs que Scott Brash reste indétrônable de la place de numéro un mondial. Avec sa victoire dans le Grand Prix du CSI 5* de Genève mi-décembre, le Britannique a pu asseoir sa place de leader en empochant cent-cinquante points. Mais Ludger Beerbaum, passé de la troisième à la deuxième place, pourrait bien venir le détrôner grâce au petit écart de seulement vingt-neuf points qui les sépare. La troisième place du podium est aussi allemande puisque Marcus Ehning vient de s'y installer, faisant un bond de la cinquième à la troisième place sans marquer de points ce mois-ci. Une remontée qu'il doit en partie à la descente de Kent Farrington, qui passe de dauphin de Scott Brash à cavalier embusqué à la cinquième place. Car seulement dix points le séparent de Daniel Deusser, quatrième, lui-même à trente points de Marcus Ehning. Une année qui se termine donc dans un mouchoir de poche pour les cavaliers, qui restent quand même à plus de deux cents points de Scott Brash.

Trois Français dans le top dix


Parmi eux, Kevin Staut. Toujours meilleur Français du classement, il reste fermement accroché à sa sixième place, devant McLain Ward et Rolf-Gôran Bengtsson, respectivement septième et huitième. Juste derrière, Patrice Delaveau, descendu de la septième à la neuvième place mais qui conserve tout de même sa place dans le top dix mondial malgré une relative discrétion ces derniers temps. Mais ce n'est pas tout puisque Pénélope Leprévost refait ce mois-ci son apparition en haut du classement en prenant la dixième place grâce à cent quatre-vingts points glanés lors de sa victoire dans la Guerre des Sexes des Gucci Masters avec Flora de Mariposa et sa cinquième place dans le Grand Prix du CSI 5* de Genève avec Vagabond de la Pomme.

Du côté des autres Tricolores, Roger-Yves Bost arrive un peu plus loin à la vingtième place, devant Simon Delestre, vingt-sixième. Julien Epaillard prend quant à lui trois places grâce aux points acquis lors des CSI 5* de Paris et la Corogne, ainsi qu'au CSI-W 5* de Londres. Dans le top cent, se trouvent aussi Michel Hécart, soixante-cinquième, et Jérôme Hurel, quatre-vingt-onzième.

Johanna Zilberstein


Le classement complet ici

À lire également...

Réagissez