RÉTRO 2014: NOVEMBRE, PLACE AUX JEUNES

Bertram Allen et Molly Malone V ont régalé le public de Vérone d'un superbe barrage. Photo Stefano Secchi/FEI

Mercredi 07 janvier - 10h11 | Johanna Zilberstein

RÉTRO 2014: NOVEMBRE, PLACE AUX JEUNES

Le mois de novembre a été rythmé par un grand nombre d’étapes  de la Coupe du monde de dressage, de saut d’obstacles, de voltige ou encore d’attelage aux quatre coins de l’Europe. Des étapes prestigieuses qui, en CSO, ont fait triompher la jeunesse, comme à Vérone ou à Stuttgart.


Le mois des Coupes du monde


En saut d’obstacles, le mois de novembre a vu plusieurs étapes défiler. Tout d’abord à Vérone, où s’est imposé Bertram Allen, en selle sur sa fidèle Molly Malone V (lire ici). Le jeune prodige de dix-neuf ans a  une fois de plus démontré toute l’étendue de son talent, après avoir remporté les Grand Prix CSIO 5* de Lummen et de Dublin et frôlé la finale tournante lors des Jeux Mondiaux.  À la suite d’un magnifique barrage, il a devancé le Néerlandais Maikel van der Vleuten et l’Allemand Marcus Ehning. 

L’étape de Stuttgart a été remportée par William Whitaker, en selle sur Fandango (lire ici). Le couple a été très rapide, laissant sur place l’Américaine Lucy Davis et Barron ainsi que  le couple olympique suisse Steve Guerdat et Nino des Buissonnets. Une victoire qui a une fois de plus prouvé qu’il fallait désormais compter sur la jeune génération, où les cavaliers sont aussi talentueux que leurs aînés.

Enfin, pour la première fois depuis la création du circuit de la Ligue d’Europe de l’Ouest, Madrid a accueilli un Grand Prix Coupe du monde (lire ici). Le couple colombien Carlos Lopez et Prince de la Mare s’est adjugé  la victoire, devant Edwina Alexander en selle sur Lintea Tequila, et Alexandre Fontanelle sur Prime Time des Vagues, qui a offert au public un véritable parcours de démonstration.

Enfin, l’ultime étape du Global Champions Tour a eu lieu à Doha. Rolf-Göran Bengtsson s’y est emparé du podium associé à son fidèle Casall Ask, avec qui il a réalisé une superbe année, malgré une malheureuse faute sur la finale tournante des JEM à Caen. Mais cette victoire n’a pas empêché le numéro un mondial, Scott Brash, de conserver la tête du classement final du circuit, devant le Suédois et l’Allemand Ludger Beerbaum (lire ici).

Stuttgart et Stockholm, les rendez-vous des dresseurs


En novembre, les rectangles ont eux aussi été animés puisque la troisième étape de la Coupe du monde de dressage s’est déroulée à Stuttgart, où l’Allemande Fabienne Lütkemeier a triomphé. Associée à D’Agostino FRH, elle s’est octroyée le Grand Prix ainsi que la Reprise Libre en Musique, obtenant une note de 80.600 % (lire ici).

En Suède, la RLM a, comme en 2012 et en 2013, été remportée par la locale Tinne Vilhelmson, avec une moyenne de 80.875 % (lire ici). Elle a été suivie par le Néerlandais Hans Peter Minderhoud sur Glock’s Flirt, et la Suédoise Minna Telde sur Santana.

La troisième étape de la Coupe du monde d’attelage a également eu lieu courant novembre, à Budapest (lire ici). Le Néerlandais Koos de Ronde avait effectué sur cette piste son retour à la compétition, absent depuis le CAIO 4* de Breda, en septembre dernier, où il avait été éliminé. Il a signé un score vierge de toute pénalité et a donc devancé son coéquipier Ijsbrand Chardon, ainsi que le Hongrois Jozsef Dobrovitz.

CVI-W Voltige, lancement à Paris

Le circuit Coupe du monde de voltige a pris son envol lors de la première étape à Paris, à l’occasion des premières journées du Salon du cheval de Paris. Chez les hommes, Nicolas Andréani, associé à Just a Kiss*HN, longé par Marina Dupon-Joosten,  a remporté l’épreuve avec une moyenne finale de 8,933. Du côté des femmes, la Britannique championne du monde, Joanne Eccles, sur WH Bentley longé par John Eccles, a atteint la note de 8,828, montant ainsi tout en haut du podium. Enfin pour le Pas-de-Deux, les sœurs Eccles, médaillées de bronze aux Jeux équestres mondiaux de Caen, se sont imposées (lire ici).

Margaux Rivière

À lire également...

Réagissez