RÉTRO 2014 : AOÛT, LES JEUX SONT OUVERTS !

Par trois fois, Charlotte Dujardin et Valegro se sont couverts d'or. Photo PSV/Morel

Dimanche 04 janvier - 15h40 | Johanna Zilberstein

RÉTRO 2014 : AOÛT, LES JEUX SONT OUVERTS !

Août 2014 a sonné le début des très attendus Jeux Équestres Mondiaux de Normandie. Dressage, endurance, concours complet et para-dressage étaient à l'honneur pour cette première semaine de compétition. Premières disciplines en compétition et surtout, premiers Champions du monde.

 


Avant le coup d’envoi des Jeux Mondiaux, les cavaliers d’obstacles avaient rendez-vous à Valkenswaard, dans les prestigieuses écuries de l’organisateur du Global Champions Tour, Jan Tops. Un concours qui a confirmé la très bonne forme du couple Christian Ahlmann et Codex One (lire ici). L’Allemand et son étalon ont pris la tête d’un podium où l’écurie Beerbaum a été mise à l’honneur grâce à la deuxième place de Henrik von Eckermann et la troisième de son maître allemand Ludger Beerbaum, sur Gotha FRH et Chiara 222.

 


Puis fin août, les JEM ont enfin été lancés au cœur du stade d’Ornano, avec les épreuves de dressage. Sans grande surprise, c’est Charlotte Dujardin qui s’est imposée. Sur son tout bon Valegro, la Britannique a tout raflé à Caen, en remportant le Grand Prix, le Grand Prix Spécial et la Reprise Libre en Musique. Trois médailles d’or en quatre jours donc pour le couple qui n’a cessé d’éblouir le public normand. Du côté des équipes, l’Allemagne, aidée par les performances de Kristina Sprehe et Helen Langehanenberg, prend l’or, devant la Grande-Bretagne et les Pays-Bas.

 


Un cheval français à l’honneur en complet

 


Du côté de l’endurance, la médaille d’or est revenue à Hamdan Bin Mohammed Al Maktoum, qui a terminé la course en tête sur Yamamah. Au classement par équipe, l’Espagne a dominé cette course dans la magnifique baie du Mont Saint-Michel, devant la France et la Suisse.

 


En concours complet, Sandra Auffarth s’est offert deux médailles d’or sur son cheval français Opgun Louvo. Au classement individuel, elle devance son compatriote Michael Jung, sur Fischer Rocana FST, et William Fox-Pitt, qui réussit à se frayer un chemin parmi tous ces Allemands grâce à Chili Morning. Du côté des  équipes, l’Allemagne a évidemment pris la tête, devant la Grande-Bretagne et les Pays-Bas.

 


Puis ce fut au tour des cavaliers de para-dressage d’évoluer sur la pelouse du stade Michel d’Ornano. En grade Ia, Sara Morganti s’est imposé lord du Grand Prix et de la Reprise Libre en Musique. En grade Ib, la Britannique Léa Pearson sur Zion réussit le même doublé. Chez les grades II, la Grande-Bretagne a aussi été à l’honneur los du Grand Prix grâce à Natasha Baker sur Cabral tandis que la Néerlandaise Rixt van Der Hors a remporté la RLM sur Uniek. Enfin, en grade III et IV, Hannelore Brenner et Sophie Wells ont remporté le GP et Sanne Voets et Michele George la RLM.

 


Enfin, le reining est venu clore cette première série d’épreuve du mois d’août. En individuel, le podium a été intégralement américain puisque composé de Shawn Florida, sur Spooks Gotta Whiz, Andrea Fappani sur Custom Cash Advance et Mandy McCutcheon sur Yellow Jersey. Un podium qui offre naturellement l’or aux États-Unis, devant la Belgique et l’Autriche.

À lire également...

Réagissez