LE GRAND PONT DE ZIDANE EN GALICE

Leopold van Asten et VDL Groep Zidane auront remporté les Grands Prix des deux CSI 5 et 4* organisés cette année à La Corogne. Photo Manuel Queimadelos Alonso/Longines

Lundi 15 décembre - 16h49 | aliciadebastos

LE GRAND PONT DE ZIDANE EN GALICE

Le Grand Prix en deux manches à 1,60m du CSI 5* de La Corogne a sacré Leopold van Asten et VDL Groep Zidane, hier soir en Galice. Plus rapide des trois doubles sans-faute de l’épreuve, le Néerlandais a devancé l’Irlandais Denis Lynch sur All Star 5… et le Français Olivier Robert sur Quenelle du Py. Un Grand Prix plein de bonnes nouvelles!

Décidément, Leopold van Asten et VDL Groep Zidane semblent affectionner le luxueux manège du chic centre équestre de Casas Novas, propriété d’Amancio Ortega, le père de Marta et beau-père de Sergio Álvarez Moya. L’an passé, alors que le cheval n’avait que neuf ans, le couple avait remporté là son premier Grand Prix à 1,55m, à savoir celui du dimanche de ce CSI 5* galicien. Hier soir, la paire néerlandaise a franchi un nouveau cap en s’adjugeant le vrai Grand Prix du concours, coté à 1,60m et disputé en deux manches. Entretemps, elle s’était adjugé le Grand Prix du CSI 4* estival disputé sur la piste en herbe extérieure de ce même complexe Casas Novas, fin juillet!

L’an passé déjà, ce concours de fin d’année avait consacré un petit nouveau, Forlap, le jeune crack alors monté par Grégory Wathelet avant d’être acquis par l’Ukraine, monté par Cassio Rivetti, puis quelque temps par l’Allemand Daniel Deusser en attendant de trouver un nouveau pilote. Zidane, un KWPN de dix ans par Heartbreaker et une mère par Calando I, suivra-t-il la même ascension? On le souhaite à son cavalier, et à Rob Ehrens, le chef d’équipe des champions du monde orange, qui verrait là un nouveau couple rejoindre son pool de sélectionnables.

Hier soir, douze couples ont été repris dans la seconde manche au terme de laquelle seuls trois couples ont aligné un double sans-faute. Van Asten et Zidane ont battu l’Irlandais Denis Lynch sur le puissant All Star 5 d’une seconde trois quarts, un écart plutôt conséquent. La troisième place est revenue à un Français, Olivier Robert, en état de grâce avec son Anglo-Arabe Quenelle du Py, lauréate du Grand Prix CSI 3*-W d’El Jadida et seulement pénalisée de quatre points il y a deux semaines à Madrid, dans son premier Grand Prix CSI 5*-W. Voilà qui promet pour la suite de la saison indoor, et notamment pour le Jumping de Bordeaux, où Olivier évoluera devant son public!

Luis Sabino Gonçalves avec Uchingo d’Esquelmes

La belle performance du Girondin n’est pas la seule source de satisfaction de ce Grand Prix doté de 500.000 euros. La quatrième place, d’abord, est revenue à un excellent Selle Français, Rokfeller de Pléville*Bois Margot, sous la selle de l’Espagnol Eduardo Álvarez Aznar. Et la cinquième à… Louis Bouhana. Repris de justesse en seconde manche, il a joué crânement sa chance et signé le sans-faute le plus rapide avec Qlandestin SAS. Le lauréat breton des Grands Prix CSIO de Bratislava et Porto Alegre, dont le portrait est à découvrir dans le dernier numéro de Grand Prix Magazine, s’est donc classé dès son premier Grand Prix CSI 5*! Qui dit mieux, ou du moins aussi bien? Timothée Anciaume, bien sûr, huitième de son premier Grand Prix à ce niveau avec Olympique Libellule, si longtemps arrêté, et qui semble donc bien taillé pour le plus haut niveau! Bien entendu, en raison de la concomitance du CSI 5* de Genève, ce concours galicien n’est pas le plus relevé de l’année, mais ces performances sont à prendre au sérieux.

Les deux autres Français, Philippe Rozier et Julien Épaillard, n’ont pas passé le cut du premier tour, mais n’en sont pas passés loin, concédant quatre points avec Rahotep de Toscane et Cristallo A*LM. D’autres têteq de série ont connu le même sort, à l’image de l’hôte Sergio Álvarez Moya sur Carlo 273. À noter que ce Grand Prix a marqué la première, manquée d’ailleurs, d’Uchingo d'Esquelmes, l’ancien cheval de Robert Breul, sous la selle du Portugais Luis Sabino Gonçalves. Sa dernière prestation avec le Normand remontait au Grand Prix CSI 3* de Saint-Lô, fin octobre. Jusqu’alors, ce transfert était passé inaperçu.

Sébastien Roullier

 

Les résultats

Les résultats du Grand Prix ici

Les résultats de la Vitesse à 1,45m ici

À lire également...

Réagissez