DODA GAGNE SA COURSE CONTRE LE TEMPS

Doda de Miranda a enfin triomphé à Villepinte avec AD Nouvelle Europe Z. Photo Thomas Condom

Dimanche 07 décembre - 19h25 | Sébastien Roullier

DODA GAGNE SA COURSE CONTRE LE TEMPS

Epreuve made in Masters Grand Slam, le Speed Challenge a retrouvé hier soir sur la piste des Gucci Paris Masters. Et à cette course contre le chronomètre, c’est Alvaro de Miranda qui s’est imposé. Il devance Christian Ahlmann et Roger-Yves Bost, qui ont bien tenté de le rattraper. En vain.

 

Ils étaient trente-huit engagés. Trente-huit cavaliers prêts à en découdre avec le parcours mais aussi avec le chronomètre, principal ennemi de ce format d’épreuve, une barre n’ajoutant pas quatre points au compteur mais deux secondes au chronomètre.

Premier cavalier en piste, le Mexicain Alberto Michan Halbinger établit le premier chronomètre de l’épreuve à 67’’71. Un premier temps que l’Egyptien Karim Elzoghby et Colour Girl abaissent à 64’’81, puis qui va nécessiter quelques passages avant de redescendre. En selle sur Vidretta M de Bellignies, Anne-Sophie Hemeryck-Godart tente de passer devant, mais termine avec un chronomètre final de 70’’91. Une autre cavalière tricolore, Marie Hécart, efface le chronomètre établi. Associée à Vatson Sitte, elle boucle son tour en 64’’02 et s’offre la première place au provisoire. C’était sans compter sur le couple formé par Edwina Tops-Alexander et Erenice Horta qui ampute le chronomètre français de près de trois secondes.

Dans cette course effrénée, il faut aussi compter sur Martin Fuchs, associé ce soir à Picsou du Chêne. Porté par l’ambiance, le Suisse arrache un nouveau temps idéal, en passant les cellules 60’’90 après avoir pris le départ. Lancée à sa poursuite, Katharina Offel, connue pour être redoutable lorsqu’il s’agit d’aller vite, met une barre à terre sur Pin Up Ouistreham. La volonté n’aura pas suffi à Philippe Rozier, galvanisé par la foule, qui commet trois fautes avec Rahotep de Toscane.

 

Bosty fait le grand show

 

Puis arrive Doda de Miranda. Associé à AD Nouvelle Europe Z, le Brésilien bouleverse l’ordre établi en passant sous la barre des 60’’. Et ils seront nombreux à essayer de faire comme lui. Tout proche du but avec Diamanthina van’t Ruytershof, Constant van Paesschen doit néanmoins se contenter de la quatrième place avec un chronomètre de 60’’06 et un parcours plutôt sportif. 'J’ai fait une belle georgette', s’amuse le jeune Belge. 'La jument a fait un bon boulot, je suis content.' La punition est plus sévère encore pour Kevin Staut. Sur Cheyenne 111 Z*HDC, le Français réussit à boucler en 59’’43 mais se voit pénalisé de quatre secondes à cause de deux barres tombées. Il faudra finalement attendre le passage de Christian Ahlmann et Aragon Z qui, malgré une grosse frayeur sur le dernier oxer, se fraient une place parmi le top trois. 'Il fallait aller vraiment très, très, très vite pour gagner ce soir', analyse l’Allemand. 'J’ai été très chanceux sur le dernier.'

S’il y en a un qui a incontestablement assuré le spectacle, c’est bien Roger-Yves Bost. Sur sa toute jeune Sydney Une Prince, Bosty tente le tout pour le tout et avale le parcours à une vitesse impressionnante… qui ne suffit pas à détrôner Doda, qui a finalement réussi à caracoler en tête pendant près d’un tiers de l’épreuve. 'J’ai déjà essayé plusieurs fois de remporter cette épreuve, mais je n’ai jamais assez bien monté', avoue Doda. 'Mais aujourd’hui, j’avais un bon sentiment. Et puis la jument a bien sauté au paddock alors j’ai tenté mais sans me précipiter, car je ne prends pas toujours le temps de sauter.' Quant au Champion d’Europe, finalement troisième, il garde une petite pointe de déception : 'Quand je suis arrivé sur le dernier obstacle et que j’ai entendu les gens crier, je pensais que j’étais en avance. J’étais surpris alors j’ai ralenti un peu', raconte-t-il. 'J’ai aussi perdu du temps parce que Sydney sautait trop haut et que j’ai du coup eu un peu de mal à tourner.'

 

A Villepinte, Johanna Zilberstein

 

Les résultats

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez