THOMAS CARLILE: UN CHOIX DIFFICILE

Thomas Carlile et Ténarèze lors de leur dernière victoire ensemble au Mondial du Lion 2014 (@ P Chevalier)

Mercredi 26 novembre - 16h56 | virginie_gr

THOMAS CARLILE: UN CHOIX DIFFICILE

Après avoir été annoncé très tôt dans la journée par Kamel Boudra, Thomas Carlile a bien voulu confirmer la nouvelle de la vente de Ténarèze au cavalier britanniqe Harry Meade. Une choix difficile qu'il explique par la nécessité économique du fonctionnement de son écurie.

'Après son titre de champion du monde des 6 ans, Ténarèze a suscité de l'intérêt. Après sa victoire dans le CIC2* de Saumur, les convoitises se sont développées. Harry Meade m'a contacté et est venu essayer le cheval fin septembre entre Pompadour et le Lion d'Angers. Il s'est très bien entendu avec lui sur le plat et il lui a fallu quelques sauts pour se mettre sur les barres, mais la victoire dans le championnat du monde des 7 ans a confirmé la qualité du cheval et la vente s'est conclue. Je ne sais pas si l'on peut vraiment parler de transaction record mais c'est une vente que j'ai dû me résoudre à faire de part les besoins économiques pour faire tourner une écurie. J'ai une écurie très qualiteuse mais pas assez en terme de quantité et j'ai aussi des projets de développement à mener à bien. C'est un choix vraiment difficile que j'ai dû faire seul, car Philippe Lopez, le co-propriétaire qui m'a aidé l'année 2013 m'a toujours donné carte blanche dans la gestion du cheval. Taz est un cheval particulier pour moi car c'est mon premier cheval que j'ai acheté en nom propre avec mes économies et il ne m'a jamais déçu. Classé ou victorieux à chacune de ses sorties, c'est un crack qui pouvait m'amener à Rio.Les propriétaires de Harry ont fait un bel investissement qui pourrait n'être que sportif. Ténarèze pourrait être prélevé en Grande-Bretagne avant probablement d'être castré car la carrière d'étalon n'est pas la priorité outre-Manche. En tout cas, il reste des doses en France et je suis le distributeur exclusif (par l'intermédiaire de Thierry Fruchet) de ses doses. J'ai vu quelques poulains cette année de mon champion et je les aime beaucoup. Ils s'annoncent prometteurs et il me tarde de les voir sous la selle et sur les barres. Peut-être aurais-je l'occasion de les avoir sous ma selle pour continuer à écrire la belle histoire. '

Thomas Carlile compte encore sur Upsilon, Quiro Hoy et Sirocco du Gers qu'il montera au Jumping Indoor de Genève pour asseoir sa présence sur les pistes internationales et au sein de l'équipe de France.

Propos recueillis par Pauline Chevalier

À lire également...

Réagissez