'JE N'AI PLUS PEUR DE REDESCENDRE', TIMOTHÉE ANCIAUME

Timothée Anciaume en selle sur Quorioso Pré Noir, lors de son titre de champion de France Pro Élite. Photo Scoopdyga

Vendredi 21 novembre - 11h18 | Margaux Riviere

'JE N'AI PLUS PEUR DE REDESCENDRE', TIMOTHÉE ANCIAUME

Sacré champion de France Pro Élite en septembre dernier, Timothée Anciaume retrouve peu à peu le haut niveau qu’il avait connu.  Après les ventes de Jarnac, Lamm de Fétan et Litsam*HN, le talentueux et dévoué cavalier a su se reconstruire. Grand Prix Magazine a été à sa rencontre chez lui, afin de connaître les secrets de sa réussite. Retrouvez l’interview du champion dans le numéro de novembre de votre magazine, toujours disponible en kiosques.

 

'Quand on a monté à haut niveau, repartir en arrière pour former des chevaux, ça peut faire peur, mais je ne me suis pas démotivé. J’avais de bons jeunes, je me suis fait plaisir. Je me suis rendu compte que ce n’était pas un drame. Évidemment, on a toujours envie de rester au plus haut niveau, mais finalement, redescendre un peu et former des chevaux pour y retourner, cela fait aussi partie de notre métier. Je suis complètement apaisé par rapport à ça, surtout que j’ai vu que je pouvais y arriver. Je prends plaisir à monter de bons chevaux même dans de plus petites épreuves. Je ne serais pas bien si je n’avais pas de bons chevaux. Cette période m’a permis de me rendre compte que monter m’éclater toujours. Je prends vraiment le même plaisir à former les chevaux qu’à les monter ensuite dans de belles épreuves.'

 

 

Retrouvez l’intégralité de l’article dans le numéro de novembre de Grand Prix Magazine.

 

Vous pouvez également vous abandonner à GPM ici ou acheter en ligne le dernier numéro ici.

 

 

Margaux Riviere

À lire également...

Réagissez