RAOUL RONSMAN S’ÉCLATE AVEC PHAROUK DE LA FAGEOLE

Raoul Ronsman et Pharouk de la Fageole, vainqueurs ce week-end à Pontchâteau

Jeudi 13 novembre - 09h44 | Daphné G

RAOUL RONSMAN S’ÉCLATE AVEC PHAROUK DE LA FAGEOLE

Le bon air de la mer a bien réussi à Raoul Ronsman et la Belgique. Six classés pour six engagés ce dimanche 9 novembre 2014, Pontchâteau (Loire-Atlantique) et une belle victoire au sprint de Raoul Ronsman avec Pharouk de La Fageole dans la CEI 3*.


Raoul Ronsman a fini l’année en beauté, effaçant une saison en demi-teinte et notamment la déception des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech à Sartilly où la Belgique était passée à côté des attentes. La faute à une déshydratation par un booster de jumping et un flotter à cause d’un refroidissement excessif, d’où une élimination métabolique. À Pontchâteau, l’épatant cavalier qui affiche soixante-cinq ans au compteur avec grande décontraction et belle humeur a montré que son hongre anglo-arabe de onze ans était bien solide et avait de la vitesse pour coiffer au poteau de sacrées jeunes et jolies gazelles ! Marion Rohaut sur Petra el Boheira qui s'est finalement classée deuxième, Edmée Merlin avec Zaria de l’Hom ne satisfaisant pas aux allures pour le jury. Une décision sévère fut-il rapporté par certains observateurs…

La jeune cavalière peut cependant se consoler d’avoir eu une saison formidable avec le titre de championne de France avec la même Zaria sur 130 km à Lignières. Une fille de Milora Park Blue Fire*HN et Zarafa de l’Hom avec qui elle vient tout juste de se classer deuxième sur la mythique 2 x 100 km CEI 3* de Montcuq, le 1er novembre 2014. Quand même ! Stéphanie Arnal a remporté cette récente épreuve avec Qalife d’Aurabelle, un hongre anglo-arabe par Pigale*HN. Un couple déjà deuxième du CEI2* sur 120 km à Argentan en juillet dernier. À Montcuq, Lauriane Recoules avait complété le podium avec Guarfao de Bozouls. Un couple neuvième sur la 160 km du CEI 3* à Rambouillet en mai. Ce hongre arabe a été deuxième sur 160 km lors du CEI 3* à Chavanay en septembre 2013 sous la selle de Pierre-Marie Morvan.

À Pontchâteau, où le soleil était de la partie au grand soulagement de tous après les fortes précipitations de la veille, Marion Rohaut a couru ici son premier CEI 3*, de même que la jument arabe de Brigitte et Jean-Pierre Branly, venus lui apporter son assistance depuis le Nord. La jeune cavalière picarde, assistée aussi de son conjoint maréchal-ferrand, n’a pensé qu’à une qualification, n’ayant couru qu’un CEI 1* et un CEI 2* et se qualifiant à Schweich et Monpazier avec Aigoual Denia, une jument arabe née chez Marie-Noëlle Just. Mais Petra el Boheira, une jument arabe née en 2003 par Kheersik el Asrit et Taoussa de Ducor n’ayant jusqu’alors couru qu’un CEI 2*J, avec une septième place à Fontainebleau sous la selle d’Elise Lefrançois, a tout de suite fait aller son train en tête de course. Une grande satisfaction et une belle joie pour ces sympathiques et chaleureux amateurs en fin de journée.

Une mère fatale

Cette belle victoire, préparée avec soin par Raoul Ronsman qui est allé jusqu’à s’entraîner à faire des sprints, jamais expérimenté en course, connaissant la puissance de Pharouk de La Fageole, est l’occasion pour lui de parler de la mère de son cheval bien-aimé. Cet Anglo est un fils du réputé Saïd Lotois mais surtout selon notre avisé Belge, de Fatale de Biar. Fatale de Biar (AA) mère également de deux autres cracks. Rafale de la Fageole (par Roco Ibn Persik) troisième sur le pré-ride des JEM de Sartilly en 2013 sous les couleurs d’Oman. Oman qui n’a pu confirmer cette année, ses cavaliers manquant encore un peu d’expérience, selon un connaisseur qui dédouane le cheval. Et, Tiswan Flageole (par Naswan) vainqueurs du Mondial des sept ans à Samorin (Slovaquie) sous la selle de Mansour Saeed Mohamed Al Faresi (EAU). Samorin, qui vient de se voir attribuer le championnat d’Europe pour 2015. Championnat qui ne sera finalement pas open, d’où la défection de l’organisation au Danemark où ils devaient être sponsorisés par les Emiratis.

À Pontchâteau, sur la distance reine, la troisième place est revenue à Gilles Penfornis et son fidèle Quasizur Coatmeur (DSA), un fils aussi de Milora Park Fire*HN. Le cavalier du Finistère qui a un centre équestre à la pointe du Raz courait en catégorie Amateur où il prend donc la première place. C’est donc Servann Le Bitoux arrivée quatrième qui a complété le podium du CEI 3* avec le fidèle et vaillant Nedeleg Arvorig. Le hongre Demi-Sang Arabe par Vashara Chasal (BE)  étant notamment troisième du CEI 3* d’Argentan en juillet et deuxième du CEI 2* à Landivisiau en 2013. Une excellente année pour la famille de Paimpol, sa sœur Tiphenn ayant brillé également avec une cinquième place sur Ouragan de Coat Frity à Florac.

Noémie Gautier toujours au top !

Sur le CEI 2* de Pontchâteau, c’est Noémie Gautier qui s’est octroyée une belle victoire avec Qhanta Bella. Presqu’une habitude pour la jeune cavalière du Morbihan qui a connu aussi une année exceptionnelle avec ses deux autres excellents chevaux que sont Oliver de La Radoire pour un titre de vice-championne de France sur 160 km à Castelsagrat et Qaciopée de St Joseph, vainqueurs à Argentan et deuxièmes au Pertre sur CEI 2*. Vraiment formidable ! André Coriou a décroché la deuxième place sur ce CEI 2* de Pontchâteau avec Poésie Quatrevents, Dominique Evrard le complétant avec Semillah Lempikah.

Sur le CEI 1* et Amateur 1 Grand Prix, France Paul est montée une fois de plus sur la première marche. Cette fois elle était en selle sur Taj Mahal, alors qu’il y a peu elle s’était adjugée le CEI 2*  du Pertre avec Lamtara de Kerleau. Patrick Savigné s’est classé deuxième avec Sangha d’Or, Isabelle Lamballais troisième avec Tantah d’Or, et Stéphane Perrais quatrième, avec Tiruana d’Or continuant de faire briller les Sabots d’Or, la sympathique écurie du club équestre d’Yves Burban à Saint-Nazaire. Un club qui a fourni un fort contingent de bénévoles pour la tenue de ce cinquième raid. Espérons que cela continue même si son président Denis Talmar a annoncé sa volonté de passer la main.

Ce ne sont pas les Belges qui vont dire le contraire ! Ils n’ont pas fait le déplacement pour rien puisqu’outre Raoul Ronsmans, les cinq autres cavaliers se sont qualifiés. Vanessa Hoebeke est arrivée quatrième sur le CEI 3* avec Cheeboy, Isabelle Lambert et Proud Iszca Ewalraid, cinquièmes. La toute jeune Laura Lenges, quatorze ans, s'est offert sa première qualification sur le CEI 2* (septième avec Nasrik de Rendpeine) ! Jan Seykens s’est attribué la neuvième place avec Malajka. Deuxième du CEI 1* au Pertre en octobre, le couple a visiblement pris goût à la Bretagne ! Carmen Roemer et Brookleigh Faith ont été seizièmes. De quoi leur donner envie de revenir encore plus nombreux l’année prochaine !

Pierre Jambou


Les résultats

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez