DAMON HILL ET HELEN LANGEHANENBERG, C’EST FINI!

Damon Hill et sa cavalière lors des Jeux équestres mondiaux à Caen / Photo Scoopdyga.

Mardi 11 novembre - 16h10 | Daphné G

DAMON HILL ET HELEN LANGEHANENBERG, C’EST FINI!

On ne verra plus le magnifique couple que formaient Damon Hill et Helen Langehanenberg en compétition de dressage, car la cavalière allemande vient de se voir retirer l'étalon par la famille Beck, ses propriétaires. Un véritable coup de tonnerre dans le monde du dressage!

Les fans de dressage n’auront sans doute plus jamais l’occasion d’admirer la finesse et la classe de ce magnifique couple. L'espoir de conserver le cheval jusqu'aux Jeux olympiques de Rio s'est donc éteint, Helen Langehanenberg et la famille Beck, propriétaire de l’étalon, n'ayant pu se mettre d'accord sur les conditions qui auraient permis à l’Allemande de conserver son partenaire. L'annonce, faite hier par l'avocat de la famille Beck, et relayée aujourd’hui par RB Presse, semble avoir surpris tout le monde en Allemagne.

Un des rares couples du club des 90%

Le couple numéro deux du classement mondial de dressage a déjà accumulé un beau palmarès avec une éclatante victoire en finale de Coupe du monde, au printemps 2013 à Göteborg. Helen et Damon Hill, fils Westphalien de Donnerhall et d’une mère par Rubinstein I,  ont également offert six médailles à l’Allemagne en deux grands championnats : l’or par équipes et l’argent dans le Grand Prix Spécial et la Reprise Libre en Musique, d’abord aux championnats d’Europe d’Herning, à la fin de l’été 2013 à Herning, puis à nouveau aux Jeux équestres mondiaux de Normandie, cet été à Caen.

Helen Langehanenberg et son magnifique alezan brûlé, autrefois formé par Ingrid Klimke, la grande championne de concours complet, ont été parmi les très rares couples à franchir la barre des 90% (90.375%), à l’occasion de leur victoire dans la RLM du CDI-W de Neumünster. On ignore naturellement le nom du prochain cavalier de l’étalon de quatorze ans. Vu son âge, ses propriétaires pourraient être tentés de le consacrer à sa carrière de reproducteur. Ses premiers produits sont désormais âgés de dix ans.

Virginie Gabriel-Robez et Sébastien Roullier

À lire également...

Réagissez