SCOTT BRASH DE MOINS EN MOINS SEUL AU MONDE!

Bien qu'il se maintienne à un excellent niveau de performances, Hello Sanctos, ici à Lyon, risque de ne plus suffire à Scott Brash, privé depuis des mois d'Ursula XII, dans son duel à distance avec Ludger Beerbaum. Photo Scoopdyga

Lundi 10 novembre - 17h01 | virginie_gr

SCOTT BRASH DE MOINS EN MOINS SEUL AU MONDE!

C’est assez rare pour être signalé, le classement mondial de saut d’obstacles n’a guère évolué, du moins son top dix, puisque seule Pénélope Leprevost, dixième le mois dernier, recule au douzième rang, dépassée par Beezie Madden et Steve Guerdat. Scott Brash reste numéro un mondial, mais son avance sur Ludger Beerbaum continue à fondre, doucement mais sûrement.

Sans grande surprise, Scott Brash domine toujours le classement mondial de saut d’obstacles, dont l’édition de novembre a été publiée ce matin par la Fédération équestre internationale. L’Écossais, en tête depuis décembre 2013, pourrait bien atteindre un an de règne, le mois prochain. Toujours au-dessus de la barre des 3000 points (3070), il en compte deux cent soixante-et-onze d’avance sur Ludger Beerbaum, son premier poursuivant. Si cette marge reste confortable, elle fond tout de même de mois en mois (trois cent trente-et-un le mois dernier), surtout depuis qu’Ursula XII, sa fabuleuse jument écossaise, blessée après la finale de la Coupe du monde, n’est plus réapparue en concours. Sans elle, pas sûr que Scott parvienne à finir l’année 2014 sur son prestigieux fauteuil. En novembre et décembre 2013, il avait inscrit la bagatelle de huit cent quatre-vingts points comptant actuellement dans son total (pour établir son classement, la FEI ne retient que les trente meilleures performances des douze derniers mois, en dehors des grands championnats).

Outre ce duel au sommet, dont les prochains épisodes devraient se tenir à Doha, Paris et Genève notamment, pas grand-chose à dire sur le top dix de ce classement de novembre. L’Allemand Marcus Ehning, talonné à cinq points par Kent Farrington, reste troisième devant l’Américain. Suivent Kevin Staut et Patrice Delaveau, les deux meilleurs Français, qui se tiennent à cent et cent quarante-deux longueurs d’Ehning. L’Allemand Daniel Deusser, l’Américain McLain Ward, le Néerlandais Maikel van der Vleuten et l’Américaine Beezie Madden, ferment la marche.

Louis Bouhana poursuit son ascension

Deuxième du Grand Prix Coupe du monde d’Oslo et vainqueur à Helsinki avec Nino des Buissonnets, Steve Guerdat, onzième, gagne deux places. Il devance d’un point seulement Pénélope Leprevost, qui a reculé de deux rangs, mais qui reste à portée de la neuvième place. Suivent Rolf-Göran Bengtsson, Ben Maher, Gregory Wathelet, Jur Vrieling, Pius Schwizer, Gerco Schröder et Bertram Allen, tandis que Christian Ahlmann, numéro un voici deux ans, referme le top vingt.

L’Allemand ne devance Simon Delestre, vingt-et-unième, que de cinq points, grâce à son excellent week-end lyonnais. De même pour Roger-Yves Bost, remonté de deux places au vingt-cinquième rang. On compte toujours quatre autres Français dans le top cent : Michel Hécart, stable, devance Julien Épaillard, en hausse de trois places, Jérôme Hurel, en hausse de cinq rangs, et Timothée Anciaume, en baisse de cinq places. Parmi les cent cavaliers suivants, on retrouve, dans l’ordre, Frédéric David, Philippe Rozier, Aymeric de Ponnat, Marie Hécart, Reynald Angot et Nicolas Delmotte.

La palme de plus belle progression revient à Louis Bouhana, passé de la quatre cent sixième à la deux cent vingt-cinquième place! Le Breton devance de trois rangs et dix points l’Aquitain Olivier Robert, en hausse de soixante-neuf places grâce à ses classements répétés lors du Morocco Royal Tour.

Sébastien Roullier

 

Le classement mondial

Le classement mondial intégral ici

À lire également...

Réagissez