UNE BELLE PREMIERE POUR KLIMKE A PAU

Hale Bob et Ingrid Klimke dans les étoiles à Pau (@ P Chevalier)

Lundi 27 octobre - 15h40 | aliciadebastos

UNE BELLE PREMIERE POUR KLIMKE A PAU

La souriante allemande Ingrid Klimke repart de Pau avec des étoiles plein les yeux. Avec son brillant Horseware Hale Bob, la championne du Monde a remporté son premier CCI4* et construit son avenir sereinement. Elle conforte la domination germanique de cette édition 2014. Arnaud Boiteau est l’étoile française qui brille cette année.

La visite vétérinaire a donné des sueurs froides au clan français et a fâché le clan irlandais. En effet, si Electric Cruise et Quoriano les chevaux de Joseph Murphy (second au provisoire) et Arnaud Boiteau (cinquième) vont tous les deux en holding box, le second fut finalement accepté à contrario du premier.

Le saut d’obstacle fut ensuite une courte mais pas facile épreuve car, comme l’expliquait Ingrid plus tard, le parcours était technique, construit comme un vrai parcours de saut d’obstacle pur. Mais les écarts issus du dressage et du cross donnaient une large avance aux deux cavaliers allemands qui purent en profiter. Au final, malgré quatre points pour la belle allemande et huit pour le sérieux Andreas Dibowski, le duo de tête ne change pas et Ingrid empoche son premier CCI4* :' Je suis tellement heureuse. C’est la deuxième fois que je viens à Pau car j’étais venue pour les Championnats d’Europe mais j’avais été éliminée après le steeple. C’est la première fois que je remporte un CCI4* de ma carrière. Je suis tellement fière que ce soit Hale Bob qui me l’offre car Hale est un cheval très particulier qui ne paye pas de mine comme ça. Pour l’aimer il faut le connaître. Ce week-end, il m’a tout donné !' La cavalière a un peu plus le sourire que son compatriote qui malgré sa seconde place au final n’a pas obtenu toute la coopération de son FRH Butt Avedon :' Je savais que cette journée allait être difficile. Avedon est un bon sauteur mais c’est un cheval très sensible qui a peur de la foule et là, très vite dans le parcours, il s’est crispé et m’a amené dans les barres sans que je puisse le remettre bien.' Avec un beau sans faute, Arnaud Boiteau est le héros de la journée, après Maxime Livio l’an dernier. :' On sait que Quoriano peut être fantastique et ce week-end, il a été magnifique, connecté avec moi. Ce fut un scénario parfait pour moi avec une belle remontée suite à un cross qui a causé plus de problèmes qu’attendu. Mais je note quand même que je n’étais que dix-septième au dressage et que ce n’est pas un résultat satisfaisant. C’est un excellent week-end pour moi, un comme on aimerait en connaître plus souvent, car, quelques heures avant son demi-frère Sultan de la Motte a remporté le CIC2*. Du coup, c’est une fin de saison plutôt rêvée ! '

La belle Jonelle Price fait, elle-aussi, parti des trois sans faute de cet hippique et s’octroie une quatrième place méritée en selle sur Faerie Dianimo, une jument qui a fait beaucoup d’envieux. Le malheureux Joseph Murphy repart un peu amer et met trois barres à terre, ce qui le place finalement cinquième devant Erin Sylvester et No Boundaries.

Après l’élimination de Régis Prud’hon et Débiut, non présenté à l’ultime visite vétérinaire, Christophe Guillemet était le dernier représentant français. Son fidèle Mach de la Barre ne peut éviter huit points supplémentaires et le français, presque local de l’étape est onzième au final ce qui représente un bon classement.

 


A Pau, Pauline Chevalier

Tous les résultats ICI

À lire également...

Réagissez