DOMINATION GERMANIQUE APRES LE CROSS A PAU

Ingrid Klimke seule en tête après le difficile cross à Pau (@ P Chevalier)

Dimanche 26 octobre - 19h35 | Sébastien Roullier

DOMINATION GERMANIQUE APRES LE CROSS A PAU

Cette édition 2014 ne fut pas de tout repos pour les cavaliers qui ont eu beaucoup de fil à retordre pour arriver à Pau d’un parcours fluide, tournant mais rempli de pièges. Le public nombreux a assisté à beaucoup de rebondissements à commencer par le double abandon de William Fox Pitt qui laisse Ingrid Klimke seule en tête.

Déjà que le cru 2014 était un peu faible en nombre avec seulement trente-quatre partants, seuls vingt-deux terminent le second test de ce triathlon équestre. Les refus furent aussi nombreux et donc les émotions des couples qui réussissaient à terminer très grandes. La première grosse surprise vient très vite avec l’abandon après seulement quelques obstacles de William Fox Pitt sur Seacookie TSF. Le couple vainqueur l’an dernier est un peu dépité et dira laconiquement 'Ce n’était pas mon jour.' En effet, quelques heures plus tard, il déclare aussi forfait avec Parklane Hawk le co-leader de l’épreuve. Cela profite donc à Ingrid Klimke qui réalise avec Horseware Hale Bob un très beau parcours et ne dépasse le chronomètre que de deux secondes. ' Hale Bob est un cheval extra avec un gros respect des obstacles et je dois juste veiller à le monter précisément. Je suis très fière de lui car il réalise à dix ans son second parcours à ce niveau. C’est un bon sauteur. Après les chutes et les parcours des autres concurrents, je me suis posée quelques questions mais j’ai vu le très beau parcours de Jonelle et du coup, j’ai suivi mes premières décisions et j’ai même tenté la voie directe pour la dernière difficulté. Hale a parfaitement répondu à mes attentes et je sais que nous allons faire de belle chose dans l’avenir. '

Son compatriote allemand a lui aussi pu compter sur un FRH Butt Avedon très fluide et à l’écoute et conserve la troisième place en ayant le même nombre de point que Joseph Murphy dont c’était la grande journée. En effet, le cavalier avait lui deux montures et a réalisé deux très beaux parcours. Bénéficiant d’un arrêt de parcours pour la réfection d’un obstacle, l’irlandais se paye le luxe d’être l’unique maxi. Il se place donc second avec Electric Cruise et quatrième avec Sportsfield Othello. 'Ce concours a été une très bonne expérience pour mes deux chevaux qui ont très bien fini sans trop de fatigue. Ce sont deux chevaux différents  mais il a fallu faire bien attention à tous les obstacles. Quand j’ai fini le premier tour, je ne me suis pas dit que cela allait être facile, j’ai juste dit ouf. C’était un parcours difficile, plus difficile que l’an dernier, plus technique avec des grandes galopades et des zones où cela tourne énormément, notamment sur le dernier gué où les chevaux ne comprennent pas pourquoi il faut au y passer deux fois de suite. Mais le parcours était bien monté avec un très bon sol.' Cet avis sur le sol est partagé par Andréas Dibowski :' Lors de la reconnaissance, on pouvait penser que le sol était dur mais en fait à monter c’était très bien, souple avec un rebond apporté par l’herbe vraiment très bon. Avedon a parfaitement était à mon écoute. Il avait eu du repos suite à une collique puis cette année, nous avons dû abandonner nos ambitions de JEM suite à ma chute et donc Pau était son nouvel objectif. C’est un cheval expérimenté et qui normalement saute bien donc j’espère pouvoir très bien terminé mon week-end dans un concours sur lequel j’aime beaucoup venir. '

Après Joseph, Jonelle Price a enchanté spectateurs et concurrents avec son équitation très fluide et remonte à la sixième place devant Erin Sylvester avec No Boundaries et Kathryn Robinson sur Let it Bee.

Côté français, Arnaud Boiteau s’est régalé avec un Quoriano*ENE-HN des grands jours. Le couple du Cadre Noir s’est promené et remonte à la cinquième place provisoire. ' Après notre début de saison très inconstant, Pau était un objectif, une épreuve test importante. C’est un bon CCI4* qui permet de faire passer un pallier à nos chevaux et ce soir je suis content de voir que Quoriano l’a passé avec aisance. C’est un cheval avec beaucoup de talent, on le sait mais un mental compliqué qui nous a posé des problèmes au début de la saison. J’espère finir en beauté demain !' Christophe Guillemet fait aussi un beau tour mais prend beaucoup de temps. Le cavalier bordelais prend beaucoup de plaisir, rentre avec beaucoup de temps et un parcours sans aucune pénalité aux obstacles. A contrario, Régis Prud’hon connait quelques soucis avec Débiut mais termine le concours. Pascal Leroy et Denis Mesples ont choisi, eux, de ne pas prendre part à ce cross.

A Pau, Pauline Chevalier

Tous les résultats ICI 

À lire également...

Réagissez