LA NORMANDIE À NOUVEAU SUR LA SCÈNE INTERNATIONALE À SAINT-LÔ

Ohm de Ponthual et Jérôme Hurel feront leur grand retour en compétition internationale ce week-end à Saint-Lô. Photo Scoopdyga

Samedi 25 octobre - 12h35 | Sébastien Roullier

LA NORMANDIE À NOUVEAU SUR LA SCÈNE INTERNATIONALE À SAINT-LÔ

Après les Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014, l’événement de l’année, la Normandie accueille à nouveau l’élite internationale. En effet, la région donne rendez-vous aux meilleurs couples internationaux, cette fois pour le début de la saison indoor, à Saint-Lô. Considérée comme la capitale du cheval, la ville normande rassemble chaque année deux aspects essentiels du sport, à savoir la production grâce aux épreuves d’élevage, et la compétition.

LES ENJEUX


Le concours de Saint-Lô met un point d’honneur à mettre en valeur aussi bien la compétition que l’élevage, les insérant dans un schéma indissociable. Il réunit donc le CSI 3*et le CSI 1*, mais aussi le championnat des étalons Selle Français de deux et trois ans, jugés au modèle, allures et saut en liberté. La récompense est de taille pour eux, puisque les meilleurs mâles de deux ans sont approuvés étalons reproducteurs pour un an, quand les mâles de trois ans obtiennent cette approbation pour sept ans. Le master l'Éperon des jeunes étalons Selle Français, réservé aux chevaux de quatre à sept ans, évalue les montures sur deux parcours de saut d’obstacles et un jugement au modèle. Il est une véritable vitrine des pères de sauteurs français.

Pour ce qui est du CSI, toutes les épreuves qualificatives du CSI 3* comptent pour le classement FEI, ce qui pourrait permettre aux cavaliers de glaner des points dès le début de la saison indoor. Notons également que le CSI 3* est doté au total à 127 500 euros, ce qui le rend d’autant plus attrayant.

À NE PAS MANQUER


La cavalière américaine Lauren Hough, ayant remporté le Grand Prix de Saint-Lô en 2011, sera présente, notamment avec sa jument de tête âgée de neuf ans, Reconnaissance, déjà cinquième du Grand Prix de Los Angeles le mois dernier. Victorieuse en 2012, la Suissesse Claudia Gisler est elle aussi de la partie avec le même cheval qu’il y a deux ans pour tenter de réaliser un doublé, Touchable, ce fils de Navarone ayant participé à plusieurs CSI 5*, dont celui de Genève. Celle qui a remporté le CSI 3* de Saint-Lô en 2009, l'Espagnole Pilar Cordon, fait à nouveau le déplacement cette année.

Le médaillé d'argent par équipes aux Jeux olympiques de Londres, Marc Houtzager, monte le jeune Baccarat âgé de huit ans, ainsi que Sterrehof's Opium avec qui il a participé deux fois aux Jeux olympiques, à Hong Kong et Londres, ainsi qu'aux championnats d'Europe à Windsor.

LES BLEUS


Le champion d’Europe en titre, Roger-Yves Bost, rejoindra la terre Saint-Loise accompagné de son fidèle Nippon d’Elle, ainsi que du fils d’Idéal de la Loge, Qoud’cœur de la Loge.

Double vice-champion du monde des JEM normands, Patrice Delaveau a choisi sa région pour le retour à la compétition internationale de Lacrimoso*HDC, que l’on n’a pas revu depuis la Finale Coupe du monde de Lyon en avril dernier, pour cause de blessure. Ornella Mail*HDC fait également le déplacement, alors qu’elle vient de se classer septième du Grand Prix du CSI 5* de Los Angeles. Patrice compte aussi sur sa jeune jument de huit ans, Geisha Van Orshof*HDC.

La meilleure française, Pénélope Leprevost, sera accompagnée de la jeune Sultane des Ibis, elle aussi seulement âgée de huit ans, alors qu’elle vient de remporter une épreuve à 1,45m au CSI 5* de Barcelone. Le fils de Dollar du Mûrier et petit fils de Quick Star, Aresse M, sera également sous la selle de la cavalière ce week-end.

Olympique Libellule, le revenant de Timothée Anciaume, fils de son ancien cheval Jarnac et petit fils de Papillon Rouge prendra également part à la compétition, alors qu’il vient de réaliser un bon week-end au Mans, avec une belle troisième place dans l’épreuve à 1,45m. Le Normand montera aussi son hongre de dix ans, Eros, avec qui il a été classé dixième de l’épreuve qualificative à 1,50m de la Coupe des nations de Dublin, en août.

Un autre revenant, le bien fidèle Ohm de Ponthual de Jérome Hurel, se rendra à Saint-Lô. Il a remporté le Grand Prix du Grand National du Mans à 1,55m le week-end dernier.

Aymeric de Ponnat, le jeune Thibault Pigeon, ainsi que le vétéran Gilbert Doerr seront aussi de la partie ce week-end.

DANS LE RÉTRO


L’an dernier, les Français ont été nombreux à prendre part au CSI 3* de Saint-Lô, tout comme pour cette édition 2014. Le podium avait été aux couleurs irlandaises, puisque Shane Breen s’était imposé, en selle sur sa petite fille d’Ahorn, Zarnita, grâce à un double sans-faute rapide. Son compatriote Dermott Lennon avait pris la troisième place, également avec un score vierge, associé à la jument Loughview Lou-Lou. La meilleure performance française avait été signée Kevin Staut, sur le  fils de For Pleasure, For Joy Van’t Zorgvliet*HDC.

La suite du classement a montré la présence en force des Français, puisque le Normand Timothée Anciaume avait pointé à la cinquième place avec son fidèle étalon fils de Kannan, Padock du Plessis*HN. Le couple s’est hissé sur la troisième marche du podium du Grand Prix Coupe des nations de Dublin, en août. À la sixième place, on a retrouvé Olivier Robert et son ancienne jument Raia d’Helby, aujourd’hui sous la selle du Britannique Nick Skelton ; enfin, à la septième place, Laurent Goffinet avait terminé la liste des français aux prix, associé à son fils de Quick Star, Qantar des Étisses.

LE GUIDE


Les épreuves débutent jeudi avec la warm-up du CSI 3*, à partir de 19h. La première qualificative aura lieu à 14h30 vendredi, la seconde samedi à 20h, l’épreuve des six barres se déroulera en nocturne, à partir de 22h.

Le Grand Prix à 1,50m sera couru dimanche à 15h.

Alicia de Bastos

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez