LA PRUDENCE DE NADJA PETER-STEINER A PAYÉ À RABAT

Nadja Peter-Steiner et Celeste 26 ont signé le seul et unique double sans-faute d'un Grand Prix particulièrement sélectif, cet après-midi à Rabat. Photo R&B Presse

Lundi 20 octobre - 17h10 | aliciadebastos

LA PRUDENCE DE NADJA PETER-STEINER A PAYÉ À RABAT

La deuxième étape de la cinquième édition du Morocco Royal Tour s’est achevée ce soir sur la victoire de la Suissesse Nadja Peter-Steiner, seule double sans-faute, qui a remporté le Grand Prix du CSI 3*-W de Rabat avec sa jument Celeste 26. Elle a devancé une autre cavalière, la Belge Fabienne Daigneux-Lange et le Qatarien Bassem Hassan Mohammed. Grand favori, le Marocain Abdelkebir Ouaddar a terminé cinquième avec un soutien inconditionnel de son public.

De nombreux spectateurs s'étaient donné rendez-vous dans les magnifiques installations du complexe équestre de Dar Essalam pour applaudir les cavaliers internationaux participant au Grand Prix Coupe du monde de ce CSI 3*-W de Rabat, point d'orgue de ce deuxième week-end de compétition du Morocco Royal Tour. La première manche s'est avérée difficile pour la plupart des quarante-sept cavaliers engagés. Sous une température de 35°C, seuls six couples ont réussi le sans-faute au premier tour sur le parcours construit par le chef de piste français, Jean-François Morand. Le temps accordé était court et a obligé les cavaliers à prendre des risques dès la première manche. Quinze cavaliers, donc six sans-faute donc, quatre avec du temps dépassé et cinq à quatre points, se sont qualifiés pour la seconde manche.

Jusqu'au tour de Nadja Peter-Steiner et Celeste 26, aucun cavalier n'a réussi le double sans-faute. Seule la Belge Fabienne Daigneux-Lange n'a fait tomber aucune barre, mais avec trois points de temps dépassé. Partie en avant-dernière, la Suissesse devait assurer un sans-faute : 'Je savais que Kebir (Abdelkebir Ouaddar, ndlr) passait juste derrière moi et qu'il serait de toute façon plus rapide que moi, alors j'ai joué la prudence en assurant un sans-faute. Je n'y croyais pas jusqu'à ce qu'il fasse tomber une barre sur le dernier double du parcours. Ma jument est vraiment extraordinaire. Elle est volontaire et je sais que je peux compter sur elle dans les grandes épreuves.' Nadja, qui s'est vu remettre le prix des mains de Son Altesse Royale, le Prince Moulay Rachid, est une fidèle du Morocco Royal Tour et prend toujours beaucoup de plaisir à y participer. 'Cela fait quatre fois que je viens ici et j’adore. L'organisation est superbe, on se sent vraiment bien accueilli et c'est incroyable de constater l'évolution ces dernières années. Le niveau est très haut, presque cinq étoiles.'

 

Deux Français dans le coup

 

Les deux femmes ont partagé le podium avec le Qatarien Bassem Hassan Mohammed, fautif en seconde manche, mais hyper rapide avec le spectaculaire Cantaro 32. Tout aussi spectaculaire, mais moins rapide, son compatriote Nasser al-Ghazali, dix-huit ans, a terminé à une belle quatrième place, juste devant Abdelkebir Ouaddar, qui n’a pas su aborder suffisamment sereinement le double, qui avait déjà posé bien des difficultés à d’autres cavaliers au premier tour. Quickly de Kreisker s’est encore montré particulièrement frais en dépit de la chaleur. Autre Marocain et autre Selle Français, et même faute, avec une sixième place à la clé pour Abdeslam Bennani Smires et Mowgli des Plains.

Le premier Français, Olivier Robert, a terminé septième sur la délicate Quenelle du Py, fautive elle aussi sur l’entrée du double, mais en première manche, puis impeccable dans la seconde. Nicolas Deseuzes, lui, a buté sur la sortie du double avec Phénix du Rozel et terminé dixième. Neuf points en première manche pour Pierre Jarry et Sisko de Falère qui ont montré de belles choses, toutefois. De son côté, Philippe Rozier a préféré abandonner après deux fautes, sans doute afin de préserver Quel Chanu, deuxième à Tétouan la semaine passée.

Tous les cavaliers et chevaux ont désormais rendez-vous à partir de jeudi prochain pour participer à la troisième et dernière étape du Morocco Royal Tour pour un nouveau CSI 3*-W dans le cadre du Salon du Cheval d'El Jadida.

SR (avec communiqué)

 

Les résultats

Les résultats du Grand Prix ici

À lire également...

Réagissez