ABDELKEBIR OUADDAR ET QUICKLY DE KREISKER, GRANDS FAVORIS À RABAT

Abdelkebir Ouaddar sur Quickly de Kreisker a remporté la grosse épreuve du vendredi à Rabat. Photo RB presse/J.Rodrigues

Dimanche 19 octobre - 15h59 | Sébastien Roullier

ABDELKEBIR OUADDAR ET QUICKLY DE KREISKER, GRANDS FAVORIS À RABAT

'Un jour, je te battrai, mais pas aujourd’hui !', Philippe Rozier, le cavalier français et entraîneur de l’équipe marocaine de saut d’obstacles, ne se faisait pas trop d’illusions après le tour magistral d’Abdelkebir Ouaddar et Quickly  de Kreisker dans la grosse épreuve d’hier à Rabat. Le champion marocain n’a laissé aucune chance aux vingt-deux autres concurrents qui s’élançaient dans le barrage qualificatif pour le Grand Prix de dimanche de la deuxième des trois étapes du Morocco Royal Tour. Déjà vainqueurs, le week-end dernier lors de la première étape à Tétouan, c’est une vraie fusée que pilote le nouveau phénomène du saut d’obstacles toujours avec un grand sourire.

Au sein du complexe équestre de Dar Essalam qui abrite le siège de la Fédération Royale Marocaine des sports équestres, soixante et onze cavaliers internationaux étaient engagés sur ce parcours à 1,45 m construit par le chef de piste français Jean-François Morand, pour tenter de se qualifier pour le point d’orgue du week-end, le Grand Prix Coupe du monde CSI3*-W  qui aura lieu dimanche à 15h. Parmi les vingt-trois couples effectuant un parcours sans-faute, le duo ultra rapide formé par Abdelkebir Ouaddar et Quickly de Kreisker a donc mis fin à tout suspense en bouclant leur second tour en 39’’07,, quatre secondes de mieux que le leader provisoire de l’épreuve, le Français Olivier Robert sur Quenelle du Py qui a finalement terminé avec une belle troisième place. L’Italien Emanuel Gaudiano a fait trembler les fans marocains en se hissant à la deuxième place.

En cette fin de journée, l’hymne marocain a résonné dans le stade équestre de Dar Essalam hissant Abdelkebir à la place de grand favori pour le Grand Prix de dimanche. 'Nous avons laissé Quickly au repos après les Jeux équestres mondiaux, un mois sans concours, mais tout en le maintenant en condition. Il est revenu au top tout de suite la semaine dernière à Tétouan' a commenté Marcel Rozier. Une stratégie qui semble fonctionner et qui pourrait bien entraîner un nouveau succès, peut être dimanche lors du Grand Prix Coupe du monde pour un doublé comme l’an dernier.

(Source communiqué)


Résultats complets ici. 

À lire également...

Réagissez