UNE EPREUVE DE DRESSAGE PLEINE DE SURPRISES

Nicolas Touzaint a fait une démonstration de dressage avec Caretinhus (@ Pauline Chevalier)

Dimanche 19 octobre - 16h05 | Sébastien Roullier

UNE EPREUVE DE DRESSAGE PLEINE DE SURPRISES

Thomas Carlile était très attendu mais le champion toulousain a eu quelques déceptions sur cette épreuve de dressage du Mondial du Lion d'Angers, notamment avec Upsilon. Il se fait donc distancer dans les six ans et est en embuscade à la deuxième place dans les sept ans. C’est Vincent Martens qui crée la surprise chez les plus jeunes et Nicolas Touzaint qui confirme sa progression dans les sept ans.

Un soleil timide, des nuages et un public déjà nombreux ont accompagné ses deux jours de dressages. L’ambiance est sympathique et les concurrents très appliqués mais échangeant beaucoup entre eux, signe aussi de la plate-forme commerciale que représente le Mondial du Lion d’Angers.

L’épreuve des six ans a été surprenante avec finalement la domination de Vincent Martens qui, sur son étalon Eiskönig, réalise une très belle reprise et obtient 41.90 pts. 'C’est la première fois que je viens ici et bien-sur je suis heureux. C’est un site formidable et vraiment très beau. Je suis venu pour faire un bon résultat mais je ne pensais être en tête dès le dressage. Eiskoning est un cheval que mes propriétaires ont acheté à une vente-korung étalons et que j’ai débuté à quatre ans. Il est toujours bon en dressage et est normalement bon sauteur mais derrière, j’ai la pression car Michael Jung et Christopher Burton derrière moi, je n’ai pas trop de marge de manœuvre. ' En effet, le champion allemand est second avec Star Connection, une petite jument dans laquelle il fonde beaucoup pas mal d’espoirs même si elle ne semble pas impressionnante par le modèle. 'C’est une jument très talentueuse et facile à monter. Elle a fait une bonne reprise mais j’ai fait quelques erreurs et elle peut donc faire mieux. ' Le souriant australien Christopher Burton complète le podium avec Dutch Man Retto, un cheval hollandais très apprécié de son cavalier.' C’est un super cheval qui a fait un de ses meilleur dressage aujourd’hui. Mais il est très vert et va beaucoup apprendre ce week-end car ce concours demeure toujours un gros pallier pour ces jeunes chevaux. '

Derrière les français font quand même une bonne prestation avec Mathieu Lemoine et Uzita qui sont sixième et Thomas Carlile et Upsilon huitième après un dressage un peu en dessous de son niveau habituel.

Du côté des sept ans, le suspens aura duré jusqu’au bout avec une dernière très belle reprise de Nicolas Touzaint qui coiffe au poteau son collègue Thomas Carlile. 'Caretinhus est un super cheval que j’aime beaucoup. Il commence à vraiment comprendre son métier et dans beaucoup de points, il me rappelle Galan de Sauvagère. Il a de vraies dispositions dans la discipline du dressage et depuis quelques concours, il a eu un déclic sur le cross. De toute façon, il connaît son métier et demain, ce n’est pas la technique du cross qui va nous poser des soucis mais plutôt l’ambiance autour des obstacles. En tout cas, c’est un cheval très attachant et sensible. ' C’est un selle français sous selle anglais Tom Mcewen : Toledo de Kerser. Michael Jung et Fischerricona sont quatrième. Mathieu Vanlandeghem est dixième avec Trouble Fête*ENE-HN.

Demain, le cross débute à 10h30 et s’annonce passionnant. Mais est-ce que les difficultés et l’ambiance particulière pourront faire évoluer le classement ?

En tout cas, tout le monde pourra suivre l’épreuve en streaming direct sur http://live.datanaute.com/mondial-2014/

Au Lion d’Angers, Pauline Chevalier


Tous les Résultats ICI

À lire également...

Réagissez