LE CIRCUIT COUPE DU MONDE REPREND DU SERVICE À OSLO

Scott Brash sera présent ce week-end pour défendre son titre. Photo Scoopdyga

Jeudi 16 octobre - 19h27 | Daphné G

LE CIRCUIT COUPE DU MONDE REPREND DU SERVICE À OSLO

Le circuit Coupe du monde reprend du service ce week-end avec la première étape à Oslo. Deux semaines seulement après la finale de la Coupe des nations à Barcelone, c’est au tour de cet autre circuit majeur du jumping international de rassembler les meilleurs couples du monde. Habituée à ouvrir la marche, la capitale norvégienne se prépare à accueillir ses invités de choix, pour bien débuter la saison indoor.


LES ENJEUX

Alors qu’elle vient de perdre son titre à Barcelone, la France a l’occasion de prendre un nouveau départ avec cette ouverture. Pour les autres nations, cette première étape est l’occasion de glaner des points dès maintenant pour le classement FEI, profitant que les meilleurs chevaux de la discipline soient pour la plupart au repos à la suite des dernières grandes échéances.

 

À NE PAS MANQUER

Les Allemands seront là en force : Christian Ahlmann, Daniel Deusser qui a remporté la finale du circuit 2014 associé à Cornet d’Amour, Marcus Ehning, Marco Kutscher et Meredith Michaels-Beerbaum. Même si leurs chevaux de tête ne font pas le déplacement, puisqu’ils ont déjà bien été sollicités pour les JEM et la finale de la Coupe des nations, ces cavaliers restent très expérimentés et sont donc à suivre.

De même du côté Britannique, puisque le numéro un mondial et vainqueur du Grand Prix l’an dernier, a choisi cette première étape pour remettre sur le devant de la scène sa fille d’Ahorn, Ursula XII qui n’a pas concouru sur les pistes internationales depuis qu’elle a décroché la médaille de bronze de cette finale, lors de la dernière finale du circuit, à Lyon. Le Britannique John Whitaker emmènera quant à lui trois chevaux. L’Irlandais Denis Lynch partira avec son fils d’Argentinus, All Star 5, et on le reverra sauter avec l’un de ses anciens chevaux, Double O Seven qui était passé sous les couleurs suisses en fin d’année dernière. Il en profitera également pour monter son jeune cheval de sept ans fils de Darco, Ho Go Van de Padenborre.

La Suisse est également très bien représentée. Pius Schwizer, Steve Guerdat et Martin Fuchs feront le déplacement. Steve a choisi cette étape -qui lui avait bien réussi l’an dernier, pour que son Champion olympique Nino des Buissonnet effectue son retour à la compétition, après l’échéance de Caen où le couple avait terminé onzième en individuel.
Après une médaille d’or aux Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 et une nouvelle victoire dans la Finale de la Coupe des nations à Barcelone, la semaine dernière, les Néerlandais ont le vent en poupe. Deux des cavaliers médaillés d’or à Caen et à Barcelone seront présents en Norvège, Jur Vrieling et Maikel Van der Vleuten.  

 

LES BLEUS

Du côté des Tricolores, trois cavaliers font finalement le déplacement jusqu’en Norvège. Les piliers français, Kevin Staut et Pénélope Leprevost, sont de la partie ; le premier sera associé à Rêveur de Hurtebise*HDC, ainsi qu’à Ayade de Septon*HDC et à Sunday Top*HDC. La Normande, quant à elle, montera Nice Stephanie et le fils de Vigo d’Arsouilles et d’une mère par Flor Pleasure, Vagabond de la Pomme. À la suite des échanges ayant dû être effectués en Espagne la semaine dernière, le jeune Alexandre Fontanelle en profite pour faire son entrée à ce niveau de compétition. Accompagné de son Selle Français Prime Time des Vagues, avec lequel il a terminé quatrième du Master Pro Élite de Fontainebleau le mois dernier, ainsi que de Rosette du Vivier, fille de Qredo de Paulstra, le jeune cavalier confirmera son entrée dans la cour des grands à Helsinki, la semaine prochaine.
Simon Delestre, qui devait participer à cette première étape Coupe du monde, notamment avec sa nouvelle jument Csarina de Fuyssieux, ou encore avec le tout bon Ryan des Hayettes, ne prendra finalement pas le départ ; il en est de même pour le fils d’Heartbreaker monté par Pénélope, Topinambour.

 

DANS LE RETRO

L’an dernier, le premier Grand Prix Coupe du monde avait vu le meilleur mondial actuel, le Britannique Scott Brash, l’emporter avec son petit fils de Nabab de Rêve, Hello Sanctos. Sans-faute sur le parcours comme sur le barrage et plus de deux secondes plus rapides, ils avaient ainsi devancé les champions olympiques Steve Guerdat et Nino des Buissonnets, double sans-faute également. Complétant ce podium et non des moindres, l’Allemand Marcus Ehning associé au fils de Darco, HH Copin Van de Broy, concourant depuis juin dernier sous les couleurs américaines avec Quentin Judge. Le demi-frère paternel de Copin, Winningmood, avait été le quatrième double sans-faute sous la selle de la Portugaise Luciana Diniz, alors que l’Australienne Edwina Tops-Alexander et son crack, Ego Van Orti, prenaient la sixième place, également sans pénalité au compteur.

La meilleure performance française était signée Simon Delestre et le KWPN Valentino Velvet, derniers classés avec le troisième quatre points le plus rapide. Kevin Staut et Silvana*HDC étaient également pénalisés d’une faute et pointaient à la quatorzième place.

 

LE GUIDE

La première épreuve du concours, la warm-up, débutera jeudi vers 16h. La première qualificative aura lieu vendredi aux alentours de 16h30 et le Grand Prix Coupe du monde, où seuls les cavaliers qualifiés grâce aux épreuves de vendredi et samedi repartiront (les dix meilleurs de chaque épreuve), se tiendra dimanche à 13h.

 

 

Les résultats ici

Le live ici 


Alicia de Bastos

À lire également...

Réagissez