LOUIS BOUHANA DÉVOILE SON ART SOUS LE SOLEIL BRÉSILIEN

Louis Bouhana sur Qlandestin SAS a brillé sous le soleil brésilien. Photo FFE

Mercredi 08 octobre - 18h55 | Sébastien Roullier

LOUIS BOUHANA DÉVOILE SON ART SOUS LE SOLEIL BRÉSILIEN

Pour sa deuxième sélection en équipe de France, Louis Bouhana n’a pas déçu. Après avoir contribué à la troisième place de la France vendredi, il s’est imposé dans le Grand Prix d’une main de maître, hier soir au CSIO 4*-W de Porto Alegre. Il avait déjà réussi le même coup lors du CSIO 3*-W de Bratislava, il y a deux mois.


Vendredi se disputait la Coupe des nations du CSIO 4*-W de Porto Alegre, dans le sud du Brésil. Une expédition plutôt exotique pour Émeric George, Louis Bouhana et Geoffroy de Coligny, les trois représentants français, hélas privés de Laurent Goffinet, Quinette du Quesnoy, déclarée positive à l'artérite virale, s’étant vu refuser l’accès au sol brésilien. Cinq équipes étaient au départ : l'Allemagne, la Belgique, deux équipes brésiliennes, et la France.

 

Dans la première manche, Louis Bouhana, associé à Qlandestin SAS, a signé un premier sans-faute. Il sera suivi par Geoffroy de Coligny peu de temps après, également sans pénalité avec Qaïd Louvière. Émeric George n'a pu éviter une faute de Rocker d'Ysieux sur la rivière à la suite d’une incompréhension. Avec un score de quatre points, les 'Vestes bleues' se placent en tête, ex æquo avec les Allemands, et une des deux équipes brésiliennes. Les Belges, quand à eux, ont été éliminés dès la première manche, Patrick Spits ayant déclaré forfait avant le début de la compétition, et Dominique Joassin ayant malheureusement chuté sur la rivière.

 

Pour son second parcours Louis Bouhana a réédité un parcours parfait. Geoffroy, quant à lui, n'a pas pu éviter deux fautes, faisant tomber le vertical après la rivière et la sortie de triple. Émeric George, dernier à prendre le départ, a rectifié et assuré le sans-faute. La France a terminé cette Coupe des nations sud-américaine avec douze points, à la troisième place. De leur côté, les Brésiliens ont aligné trois parcours sans faute et ont remporté la compétition à quatre points. Les Allemands ont fini deuxièmes avec huit points.

 

Dimanche, les cavaliers se sont retrouvés pour se disputer la victoire dans le Grand Prix. Sur les quarante-trois concurrents, quatorze sont parvenus au barrage, et parmi eux, les trois Tricolores. Geoffroy de Coligny et Qaïd Louvière ont fauté à deux reprises, ce qui les a conduits tout droit à la onzième place. Émeric George, associé à Rocker d’Ysieux, a été pénalisé d’une barre. Avec un chronomètre lent, il a terminé juste devant son compatriote à la dixième place. Louis Bouhana, déjà victorieux du Grand Prix CSIO 3*-W de Bratislava, le 10 août dernier, a brillé sur la piste brésilienne avec Qlandestin SAS. Le Breton a réussi le double sans-faute dans un très bon rythme. Il est le seul à être descendu sous la barre des quarante-et-une secondes. Il s’agit de la troisième victoire du couple en Grand Prix.

 

 

À Porto Alegre, Karine Alegre de Vega (avec Daphné Godfroy)


 

Les résultats

Les résultats de la Coupe des nations ici

Les résultats du Grand Prix ici

À lire également...

Réagissez