SCOTT BRASH INFLÉCHIT QUELQUE PEU SA CROISSANCE

Scott Brash, ici avec Hello M'Lady à Los Angeles, reste solidement arrimé à son fauteuil de numéro un mondial. Photo Scoopdyga

Dimanche 05 octobre - 19h47 | Sébastien Roullier

SCOTT BRASH INFLÉCHIT QUELQUE PEU SA CROISSANCE

Le nouveau classement mondial de saut d’obstacles est tombé hier soir. Sans surprise, Scott Brash reste solidement arrimé à son fauteuil de numéro un mondial, mais pour la première fois depuis longtemps, sa marge sur la concurrence a légèrement fondu. Il devance toujours Ludger Beerbaum, et désormais Marcus Ehning, qui a doublé Kent Farrington.

 

Pour le onzième mois consécutif, Scott Brash reste le grand patron du saut d’obstacles mondial. Alors qu’il aborde une période où il va devoir défendre de nombreux points, l’Écossais voit son capital légèrement baisser, passant de 3219 à 3150 points. Brash conserve toutefois plus de trois cents longueurs d’avance sur Ludger Beerbaum, 2819, dix de moins que le mois dernier malgré son succès dans le Grand Prix de Lausanne avec Chaman. Ayant chacun amassé de nouveaux points, Kent Farrington et Marcus Ehning, les lauréats respectifs de deux épreuves au CSI 5* de Los Angeles et du Grand Prix d’Ebreichsdorf ont échangé leur place, l’Allemand se réinstallant donc au troisième rang grâce à de bons Jeux équestres mondiaux.

Kevin Staut et Patrice Delaveau sont décidément inséparables! Les collègues d’écuries, vice-champions du monde par équipes chez eux en Normandie, restent cinquième et sixième, séparés de… deux petits points! Ses exceptionnels JEM ont rapporté à l’aîné des deux la bagatelle de cinq cent trente points… qu’il conservera quatre ans durant! Les deux meilleurs Français restent toutefois à cinq cent soixante points de Scott Brash. Autant dire qu’ils auront du pain sur la planche cet hiver. Grâce aussi à leurs très bons Jeux, Daniel Deusser, McLain Ward et Maikel van der Vleuten se sont hissés aux septième, huitième et neuvième places. Brillante elle aussi à Caen, Pénélope Leprevost a reculé d’un rang, refermant ce top dix. À noter qu’elle ne compte que cinq points d’avance sur Gregory Wathelet, onzième.

Belle progression d’Alexandre Fontanelle

Ben Maher poursuit sa lente descente, passant de la septième à la douzième place, juste devant Steve Guerdat, autre ancien numéro un, en hausse de quatre rangs. Stable grâce à ses solides JEM, Rolf-Göran Bengtsson reste quatorzième. Moins trois places pour la double médaillée de bronze des Jeux, Beezie Madden, quinzième. Moins trois aussi pour Pius Schwizer, moins en verve ces derniers temps. Plus quinze pour Betram Allen, qui a franchi le cap des 2000 points au mérite de sa superbe saison et de ces JEM particulièrement consistants. Moins trois pour Christian Ahlmann, qui aurait sans doute pu éviter cette baisse s’il n’avait pas déclaré forfait en demi-finale du championnat du monde – personne ne le plaindra… Enfin, deux médaillés d’or par équipes, les Néerlandais Gerco Schröder et Jur Vrieling, referment le top vingt. À noter la belle progression du double médaillé d’or des Jeux, Jeroen Dubbeldam, passé du soixante-neuvième au quarante-quatrième rang.

Côté français, les six autres membres du top cent sont relativement stables: Simon Delestre est vingt-et-unième, Roger-Yves Bost vingt-septième, Michel Hécart soixante-et-unième, Julien Épaillard soixante-huitième, Jérôme Hurel, en légère hausse grâce à son très bon CSIO 5* de Calgary, quatre-vingt-deuxième, et Timothée Anciaume quatre-vingt-neuvième. Suivent Frédéric David, Philippe Rozier, Aymeric de Ponnat, Reynald Angot, et Marie Hécart, de retour dans le top deux cents, ainsi que Nicolas Delmotte. Belle progression, enfin, de cinquante places pour Alexandre Fontanelle, désormais trois cent quatre-vingt-quatrième.

Sébastien Roullier

 

Le classement

Le classement mondial ici

À lire également...

Réagissez