MARTIN FUCHS RENTRE DANS LA COUR DES GRANDS DE LA PLUS BELLE DES MANIÈRES

1. Martin Fuchs a été sacré champion suisse Élite à Sion avec son jeune Clooney II, huit ans. Photo Sasha Barthe

Jeudi 02 octobre - 16h21 | Daphné G

MARTIN FUCHS RENTRE DANS LA COUR DES GRANDS DE LA PLUS BELLE DES MANIÈRES

C’est à Sion, chef lieu du canton du Valais, que se sont déroulés en cette dernière semaine de septembre, les championnats suisses de saut toutes catégories. L’élite du jumping national s’était donné rendez-vous dans les magnifiques installations mises en place par Michel Darioly pour cinq jours de compétitions très relevées, durant lesquels quinze médailles et cinq titres de champion suisse ont été décernés.


La relève au rendez-vous

Premiers à en découdre, les Juniors étaient vingt-sept à se qualifier pour la finale après deux épreuves de sélection. Emilie Paillot s’y est magistralement illustrée avec son hongre gris Robert Le Dyable devant Stella Trümpi  avec Cold As Ice et la championne en titre et ambassadrice de l’association JustWorld International, Laetitia du Couëdic, troisième avec Elisa.

Chez les jeunes cavaliers, Emilie Stampfli, déjà championne chez les Juniors en 2011, a survolé la finale en selle sur Alessa Z. Une médaille d’or grandement méritée qui vient récompenser sa belle régularité tout au long de la saison. L’argent est revenu à Lucas Sturzenegger porté par Espoir VII et le bronze à Aurelia Loser associée Quinette Theod.

Martin Fuchs : après les Jeunes Cavaliers… L’Élite

Dernier jour de compétition, le dimanche promettait du beau spectacle avec trois finales au programme : les Enfants (12 à 14 ans), les poneys et surtout l’Élite pour finir en apothéose.

Chez les Children, victoire de Katharina Hagen et Cerlino von Hof CH, seuls quadruples sans-faute du championnat. Lukas Buhofer  accompagné de Piketta et Julie Müller sur Corbelinus H ont complété le podium. Stella Trümpi a quant à elle remporté l’or chez les poneys avec la complicité de Tiara. L’élève de Pius Schwizer a dû en découdre au barrage pour l’emporter face à Anne-Sophie Naz  avec Laila de Kergroix et Edouard Schmitz sur Roughan Sparrow.


Dimanche en fin d’après-midi, ne restaient plus que les médailles de l’Élite à attribuer. Au terme de deux manches extrêmement techniques et sur des obstacles d’une hauteur d’1,60m, c’est le jeune Martin Fuchs, vingt deux ans, qui s’est imposé pour sa première participation dans une  finale de ce niveau. Déjà multi-médaillé avec notamment trois titres nationaux de suite chez les Jeunes Cavaliers, le fils de Thomas et Renata Fuchs n’a pas commis une seule faute de tout le championnat avec Clooney II.  Niklaus Rutschi avec Windsor est monté sur la deuxième  marche du podium, tandis que le routinier Beat Grandjean a terminé troisième avec Urasinaa, remportant par la même occasion la très convoitée Wild Card pour le CHI de Genève décernée au meilleur romand de la finale. Pas de chance en revanche pour Romain Duguet, l’un des grands favoris qui occupait la tête du classement avant l’ultime épreuve. Auteur d’une faute par manche avec Quorida de Treho, le malheureux a échoué aux pieds du podium. Parmi les grands noms du saut d’obstacles, on retrouvait encore Pius Schwizer, sixième avec Sixtine de Vains et Marie Etter, onzième avec Elastique vh Eikenhof.

Sasha Barthe 

À lire également...

Réagissez