ALEXANDRE FONTANELLE REPREND LA MAIN AU GRAND PARQUET

Alexandre Fontanelle et Prime Time des Vagues, ici au Grand Palais, seront le couple à battre dimanche au Grand Parquet. Photo Scoopdyga

Dimanche 28 septembre - 21h02 | Daphné G

ALEXANDRE FONTANELLE REPREND LA MAIN AU GRAND PARQUET

Alexandre Fontanelle a repris la main sur le championnat Pro Élite de saut d’obstacles, ce soir à Fontainebleau, où le Master Pro se poursuit tout le week-end. Pour l’heure, il devance Reynald Angot sur Opéra des Loges et Sébastien Duplant sur Pégase du Mûrier. La finale en deux manches est programmée dimanche après-midi.

Sur le terrain d’honneur du Grand Parquet, en l’absence des stars du jumping français, les vingt-sept concurrents de la Chasse d’hier sont revenus en découdre sur un parcours technique et délicat, présentant trois doubles, dont un de verticaux sur bidets assez serré et un d’oxers assez larges. Un tour particulièrement sélectif qui a eu le mérite de grandement bouleverser le classement général. Seuls deux couples sont en effet parvenus à s’en sortir sans faute : Sébastien Duplant et le brillant gris Pégase du Mûrier, qui remontent ainsi à la troisième place après une Chasse moyenne, ainsi que Cédric Angot et son jeune et prometteur bai Rubis de Preuilly, qui remontent de la vingt-cinquième à la onzième place après avoir fauté trois fois hier.

Deux autres cavaliers n’ont pas renversé de barres aujourd’hui : Alexandre Fontanelle et Séverin Hillereau, impeccables avec Prime Time des Vagues et Flying Girl, tout juste pénalisés d’un demi et de trois quarts de point de temps dépassé. Belle opération, puisqu’ils se replacent respectivement aux premier et neuvième rangs avant la difficile finale en deux manches de dimanche. 'Hier, comme je l’espérais, j’ai bouclé un sans-faute sans aller trop vite. J’ai préféré jouer placé. Aujourd’hui, le parcours était vraiment compliqué, surtout les deux derniers doubles. J’ai trouvé celui de verticaux très court et celui d’oxers dur pour les chevaux, surtout en fin de parcours. Beaucoup se sont d’ailleurs fait piéger par les combinaisons. Évidemment, je suis content de me retrouver en tête, mais je serais déjà très heureux avec un podium dimanche. Même s’il n’y a pas tous les meilleurs, cela reste un championnat relevé', assure le jeune Bourguignon. Il partira avec l’avantage de l’expérience, puisqu’il avait terminé neuvième ici même l’an passé, et que Prime Time n’en est plus à son coup d’essai en championnat.

U2 victime d’un saignement

Vainqueur de la Chasse hier, Reynald Angot reste idéalement placé au deuxième rang malgré une faute du tout bon Opéra des Loges sur le vertical dix placé légèrement dans la descente. Le reste a été limpide. Avec chacun une faute, parfois alourdie d’un peu de temps dépassé, Marc Le Berre, Jérôme Hurel, Timothée Anciaume, Marie Hécart et Cyril Bouvart sont, eux aussi, en bonne position à moins d’une barre d’Alexandre, en selle sur Rubis de Rustick, Urano de Cour au Bois, Quorioso Pré Noir, Vatson Sitte*Sens O Riel et Quasi Modo Z.

Cette deuxième journée a été moins faste pour Julien Épaillard, qui a concédé trois fautes avec Cristallo A*LM, plus à l’aise sur le sable que sur herbe, ainsi que pour Caroline Nicolas, trois fautes aussi avec Mozart de Bény, pourtant l’un des chevaux les plus expérimentés du plateau, Titouan Schumacher, trois fautes également avec Paradis Latin*Brimbelles, Éric Dewulf, quatre sur l’étalon Norton d’Éole, ce qui est très inhabituel. Après une bonne Chasse, la pauvre Margaux Rocuet, arborant désormais la jolie veste de l’écurie de Luciana Diniz, a concédé trente-sept points sur un Ak’s Clowney pas franchement coopératif. Après une incompréhension, Alexandre de Rothschild a préféré abandonner avec Pendjab du Royet, tout comme Mathieu Billot, sérieusement invité à s’arrêter par le public massé dans les parties de tribunes ensoleillées, U2, son cheval, saignant assez abondamment des naseaux, ce à quoi il a déjà été sujet par le passé. A priori, le cheval va bien, mais son championnat s’arrête là.

Demain, jour de repos pour les Pro Élite, on disputera la finale du championnat des cavalières toujours mené par Margaux Broucqsault et Oscar du Bassin, tandis que Pro 1 et Pro 2 disputeront leur deuxième épreuve. Dimanche, quatre finales au programme : Pro 3, Pro 2, Pro 1 et donc Pro Élite.

À Fontainebleau, Sébastien Roullier

 

Les résultats

Tous les résultats ici

À lire également...

Réagissez