USPILON CONTINUE À ÉCRIRE L’HISTOIRE

Et de trois pour le crack Thomas Carlile et Upsilon. Photo Pauline Chevalier

Lundi 22 septembre - 12h59 | Sébastien Roullier

USPILON CONTINUE À ÉCRIRE L’HISTOIRE

Tout le monde l’attendait et il n’a pas déçu. Upsilon est un cheval hors du commun, hors norme qui donne des frissons à tous ceux qui le voit. Dominant de bout en bout ce championnat de France des 6 ans et il s’impose avec Thomas Carlile avec plus de cinq points d’avance sous l’œil plus qu’heureux de ses propriétaires et éleveurs.

Il est toujours très serein dans son box, dans sa concentration sur les épreuves et il montre des aptitudes sportives qui semblent pour l’instant sans limite. Certes, pour l’instant, nous ne sommes que sur des épreuves de six ans mais Upsilon et Thomas Carlile créent autour d’eux un enthousiasme grandissant. Derrière lui, la bataille fut rude et de toute beauté et intense. C’est tout d’abord Harrison DN Z et Igor Jamain qui rivalisent de belle manière sur le dressage tout comme Mathieu Lemoine et Un de Folie un des meilleure de sa génération. Derrière, Benoit Parent, qui n’a pas pu amener sa très bonne Debby pour cause de problème de maréchalerie, se place avec Dominus W tout comme Nicolas Touzaint avec Unplugged et Umperium de Richemont ou encore Raphael Cochet et Unique de la Louvière et Jean-Marc Favereau et Unanyme du Loir.

Le cross fut assez surprenant avec quelques déceptions significatives pour Nicolas Touzaint et Unplugged, Jean-Lou Bigot et Utrillo du Halage ou encore Harrison DN Z qui essuie un refus et surtout Mathieu Lemoine qui fait un plongeon inattendu dans le premier gué. Du coup, les sans-fautes dans le temps entraînent de belles remontées au classement et encore plus en saut d’obstacle. En effet, sur ce dernier test qui correspondait aussi au dernier parcours à Pompadour de M. Basques, les barres furent fragiles. Malgré un stop assez impressionnant et donc cinq point de pénalités au final, Aurélien Leroy et Uccla du Léou (Eersteling du Léou) entrent dans le club fermé des ELITE et sont cinquième. Devant lui, Karim Laghouag réalise un concours de toute beauté. Après un dressage honnête, Usher de Florianne (Caloubet du Rouet) qui ne présente pas le modèle le plus attractif se balade sur le cross et reste concentrer jusqu’au bout pour réalise un beau cso. Il passe de la seizième place initiale à la quatrième au final. C’est aussi la troisième place du CIC*. Dans ce beau championnat Uzita, la championne issue d’Oncle Pol, a été d’une grande régularité. Elle confirme son vrai potentiel et elle devrait démontrer son potentiel lors du Mondial du Lion d’Angers. Mathieu Lemoine était tout de même un peu déçu de faire faire tomber une barre mais il se rattrape ainsi de sa chute aquatique avec Un de Folie. Il est devancé par Benoit Parent qui avec Dominus W est sans faute et se classe donc deuxième (du Championnat et du CIC*) : 'C’est un bon cheval mais ce n’est pas lui que j’attendais. Je n’ai pas pu amener mon excellente Debby et Donita n’a pas du tout fait un dressage à son niveau habituel. Du coup, pas de Mondial pour moi car Dominus qui n’a pas couru CIC* n’est pas qualifié.' Lui n’était pas le meilleur par les gains car il n’a pas eu besoin de courir excessivement, remportant très largement ses épreuve de 6 ans ainsi que le CCI* de Bazoges en Pared et va donc peut-être inscrire son nom au palmarès du Mondial du Lion d’Angers. En tout cas, après que ses fils et filles aient remporté le Championnat des Foals Anglo-Arabes 2014, Upsilon entre dans l’histoire du Championnat de France Jeunes Chevaux  en remportant le Championnat des 6 ans après avoir gagné celui de 4 et 5 ans.' Que dire ? sourit Thomas Carlile. C’est un crack. Je ne connais pas ses limites. Il n’est pas beaucoup sorti cette année car il est en avance sur les autres chevaux de sa génération et n’a donc pas besoin de prendre de l’expérience. Il a fait les 6 ans en cso pur avec succès et a remporté ses épreuves de complet avec entre neuf et douze points d’avance. J’ai pu admirer sa première génération de foal en plus et c’est un plaisir. Il est juste hors du commun.'

Sauf problème de santé, les trois sélectionnés pour le Mondial du Lion sont donc Uspilon, Uzita et Uccla du Léou. Une génération de six ans qui montre de belles prédispositions pour le futur.

A Pompadour, Pauline Chevalier

Tous les résultats ICI

À lire également...

Réagissez