VIDOCK DU RIOL*ENE-HN DONNE LE SOURIRE À STANISLAS DE ZUCHOWICZ

Vidock de Riol*ENE-HN revient gagner sur ses terres. Photo Pauline Chevalier

Lundi 22 septembre - 08h33 | Sébastien Roullier

VIDOCK DU RIOL*ENE-HN DONNE LE SOURIRE À STANISLAS DE ZUCHOWICZ

L’épreuve des cinq ans a montré une génération prometteuse et assez homogène avec un joli mélange d’origines étrangères et françaises, même si Jaguar Mail reste le père dominant. C’est le Capitaine Stanislas de Zuchowicz qui l’emporte avec une petite perle trouvé en Corrèze : Vidock du Riol*ENE-HN.

Dès le dressage et avec un modèle plutôt sympathique, Vidock du Riol*ENE-HN, a été dominant alors que c’est un cheval peu expérimenté au final. Deux tours parfaits de cross et saut d’obstacle le maintiennent en tête avec un point d’avance. 'C’est un cheval qui m’a été conseillé lors du Master Pro de Pompadour 2013. Je suis allé le voir chez Laura Coste, je l’ai essayé et j’ai appelé l’Ecole (ENE) pour dire que j’avais trouvé un crack. Confie Stanislas tout sourire. Nous avons fait deux sorties à quatre ans puis nous avons travaillé pour tout gagner à cinq ans. Vidokc a tout pour lui. C’est un Rubins des Bruyères et Quanada du Riol par Elan de la Cour*HN. Il peut bouger dans n’importe quel sens, il a un mental de vainqueur, une belle locomotion, un super coup de saut et un grand braqué au galop. C’est un champion. Je le construis pour l’avenir aux côtés de Chaco Bay Chapelle Z (Chacco Blu*Cavalier) que j’ai trouvé chez Jean-Louis Bussereau et qui est un peu émotif sur le cross encore et Vingt Vingt un cheval que j’ai eu en début d’année. Vingt Vingt a tout pour bien faire aussi. C’est encore un Rubins des Bruyères. J’adore cette origine car ce sont des chevaux exceptionnels. Je sais que le père a été castré à trois ans. J’ai eu Julien Mesnil son cavalier qui gagne en Grand Prix 150 et qui l’adore. Vingt Vingt était chez Eddy Sans. Il est un peu plus vert et plus typé AQPS mais c’est un excellent cheval. J’ai de la chance d’avoir une telle génération de cinq ans !'

Derrière Vidock, Viceversa du Banuel (Soliman et Harponne par Lampon) a fait trembler les barres lors du dernier test après un très bon dressage et cross, sous la selle de Guillaume Texier, son cavalier naisseur. Un saut d’obstacle qui a été décisif dans le classement. Après un bon dressage, Vassily du Lassos, le fils de Jaguar Mail et Illusion Perdue par Jalienny, a montré un bel avenir aussi. 'Je suis heureux de mon cheval. Explique Thomas Carlile. Il est extra et a tout pour faire un excellent cheval d’avenir. Ce qui est marrant c’est que c’est un grand cheval mais qu’il faut monter comme un petit. Il est dynamique et veut y aller. '

Ces trois chevaux sont ELITE tout comme Wind of Change et Chaco Bay Chapelle Z*Mili une des autres montures de Stanislas de Zuchowicz. Wind of Change est une des deux montures de Jean Teulère. Produit de San Remo et Summersby et Sandro Hit, Wind of Change est  un joli cheval avec un très beau modèle. 

L’année prochaine sera une année charnière mais cette génération de cinq ans qui doit encore se construire et évoluer avant de pouvoir dire si ces chevaux sont des champions.

A Pompadour, Pauline Chevalier

Tous les résultats ICI

À lire également...

Réagissez