QARAT DE LA LOGE FILE CHEZ REYNALD ANGOT

Julien Épaillard et Qarat de la Loge, ici lors du Grand Prix de La Baule. Photo Scoopdyga

Mercredi 17 septembre - 17h27 | Sébastien Roullier

QARAT DE LA LOGE FILE CHEZ REYNALD ANGOT

Après avoir récemment récupéré les trois meilleurs chevaux du haras de la Vallée, Reynald Angot a reçu aujourd’hui un renfort de choix avec Qarat de la Loge, la monture de tête de Julien Épaillard. Propriétaire et cavalier sont en désaccord sur le programme du cheval.

 

Le propre frère d’Idéal de la Loge, fils de Dollar du Mûrier et d’Ulenda par Joyau d’Or, a donc effectué un tout petit transfert, puisque les haras des Biches et de la Bosquetterie ne sont distants que de quelques kilomètres. En désaccord quant au programme hivernal du cheval, Julien Épaillard et Didier Debonnet, le responsable de l’élevage de la Loge, ont préféré suspendre leur collaboration, sans heurt ni fracas. 'Nous restons bons amis. N’ayant pas vécu une expérience concluante en indoor l’an passé, je lui ai proposé de ne ressortir le cheval qu’au Sunshine Tour, l’an prochain. Lui estime que ça fait trop loin et que Qarat a besoin de concourir. Je me mets à sa place, je peux le comprendre. D’ailleurs, il a peut-être raison. Reynald va donc le prendre cet hiver. Il l’a essayé cet après-midi, et il a bien envie de tenter le coup. On verra comment ça se passe.' Le nouveau couple débute ce week-end au Haras du Pin dans l’Orne, dans un concours national, pour prendre ses marques.

Julien et Qarat ont réussi une bonne saison avec deux succès dans des épreuves comptant pour le classement mondial des cavaliers, lors du Sunshine Tour à Vejer de la Frontera, ainsi qu’avec une grande et belle victoire, dans le difficile Grand Prix du CSI 3* de Neufchâtel-Hardelot. Après le CSIO 5* de La Baule, le couple a été sélectionné pour la Coupe des nations de Saint-Gall, où il a signé deux tours à quatre points avant de piétiner d’un rien la rivière dans le Grand Prix. Après d’autres bons tours, le cheval s’est toutefois complètement déréglé sur les rivières, fautant dans le Grand Prix d’Aix-la-Chapelle, puis à deux reprises dans la Coupe des nations d’Hickstead, sans que personne ne trouve réellement d’explication. 'Après Aix, je ne m’en étais pas trop soucié, mais je me suis retrouvé avec ce problème à Hickstead, hélas. Si nous devons refaire une saison extérieure ensemble, l’an prochain, il est évident qu’il faudra travailler la rivière. Cet hiver, Qarat sera au moins tranquille avec ça!'

Tandis que Reynald Angot se retrouve sacrément équipé, Julien lui, alternera cet hiver les CSI 2*, avec ses chevaux de huit ans, Shériff de la Nutria*LM, Safari d’Auge et Sephora Sonzéenne, et les CSI 5* – il espère être à Lyon et Villepinte – avec Cristallo A*LM et Pigmalion du Rozel, quatorzième du Grand Prix d’Hickstead.

Sébastien Roullier

À lire également...

Réagissez