LES CANADIENS ONT ENCHANTÉ LEUR PUBLIC DANS LA COUPE DES NATIONS

Les Canadiens se sont imposés à domicile devant les États-Unis et la Belgique. Photo Spruce Meadows.

Mardi 16 septembre - 14h52 | Daphné G

LES CANADIENS ONT ENCHANTÉ LEUR PUBLIC DANS LA COUPE DES NATIONS

Hier après-midi au Canada, la Coupe des nations a eu lieu dans le cadre du réputé CSIO 5* de Calgary. Huit équipes se sont affrontées mais à l’arrivée, les Canadiens ont su être les meilleurs afin de s’imposer devant leurs spectateurs. La France elle n’est pas parvenue à tirer son épingle du jeu et a terminé aux pieds du podium.

Des Canadiens en forme


Dès la première manche les cavaliers ont imposé leur suprématie puisque deux d’entre eux sont sortis de piste avec un score vierge de toute pénalité. Il s’est agi de Ian Millar et Ben Asselin respectivement porté par Dixson et Makavoy. Tiffany Foster, quant à elle, n’a pas effleuré une barre avec Tripple X mais elle a été pénalisée d’un point par le chronomètre. Éric Lamaze en selle sur son cheval des jeux équestres mondiaux, Zigali PS, a concédé deux fautes. Ils terminent donc la manche avec seulement un point au compteur.

À ce moment là de l’épreuve, la deuxième marche du podium est occupée par la Belgique totalisant cinq points. Pieter Devos et Dylano ont tiré un magnifique sans-faute tout comme Niels Bruynseels et Pommeau du Heup qui ne sont en revanche pas rentré dans le temps imparti. Olivier Philippaerts avec Cabrio van de Heffinck a renversé une barre à terre et son frère, Nicolas, n’a pu évité deux fautes de Challenge vd Begijnakker.

Avec un total de neuf points, les États-Unis sont alors troisièmes grâce notamment au sans-faute  de Beezie Madden, double médaillée de bronze aux jeux équestres mondiaux, et Simon. Leslie Howard et McLain Ward ont chacun mis une barre au sol et pris un point de temps dépassé avec Tic Tac et HH Carlos Z. Lauren Hough et Quick Study sont sortis de piste avec quatre points.

Les Français sont alors cinquièmes. Pénélope Leprevost, associée à Nayana, a été la seule Tricolore a n’effleurer aucune barre mais prenant son temps pour éviter une évenuelle faute, l’amazone a été pénalisée par le temps d’un point. Cédric Angot a lui réalisé un tour magnifique avec son fidèle Rubis de Preuilly mais une barre est tombée et le chronomètre a encore frappé. Kevin Staut avait choisi Estoy Aqui de Muze*HDC et il a terminé avec huit points permettant ainsi d’annuler les neufs points de Jérôme Hurel et Quartz Rouge.

La deuxième manche décisive


La deuxième manche a finalement sacré le Canada qui n’a même pas eu besoin de faire repartir son dernier mousquetaire, Éric Lamaze. ZIgali PS aura ainsi eu la chance de courir un énième gros parcours. Ben Asselin a réitéré sa performance en signant un autre sans-faute. Ian Millar et Tiffany Foster ont quant eux reçu quatre points. Les cavaliers à la feuille d’érable finissent donc avec un score total de neuf points à quatre points des États-Unis. Beezie Madden et Leslie Howard ont réussi le parcours parfait alors que McLain Ward et Lauren Hough ont à nouveau fait quatre points. La Belgique a perdu sa médaille d’argent fictive. Pieter Devos n’a pas réussi à maintenir le cap puisque Dylano a fauté à deux reprises. Olivier Philippaerts et Niels Bruynseels ont eux sorti une barre des taquets. La mauvaise surprise vient de Nicola Philippaerts qui ne semble pas avoir trouvé les boutons de l’ancienne monture de son père puisque dix-sept points sont à mettre à son compteur.

Côté Tricolore, Pénélope Leprevost est la seule à sortir un sans-faute. Jérôme Hurel et Cédric Angot laisse une barre au sol et ne réussissent une nouvelle fois pas à rentrer dans le temps imparti. Kevin Staut auteur de quatre points ne permet pas à la France de monter sur le podium puiqu’elle termine à vingt-trois points à deux points des troisièmes.

Les résultats ici.

Marie de Pellegars-Malhortie

À lire également...

Réagissez