ULULU ET URDY D’ASTRÉE TITRÉS À FONTAINEBLEAU

Ululu et Urdy d’Astrée ont créé de jolies suprises, cet après-midi à Fontainebleau, sous la selle de Franck Vancrayelynghe et Pierre-Marie Friant. Photo Marc Verrier

Lundi 15 septembre - 00h00 | Marie de Pellegars

ULULU ET URDY D’ASTRÉE TITRÉS À FONTAINEBLEAU

La finale du championnat des six ans a connu son lot de bouleversements, cet après-midi à Fontainebleau, où la Grande Semaine de l’Élevage se poursuit tout le week-end, ce qui a profité à Ululu, pour les juments, et Urdy d’Astrée, pour les mâles et hongres. Une Étoile d’Elle a remporté le Criterium.

 

Au départ de cette finale, on pouvait assister à un nouveau sacre d’un produit de Diamant de Semilly, puisque quatre de ses descendants étaient en tête avant cette dernière manche. Mais les cinq leaders de ce championnat ont fauté et laissé la victoire à Urdy d’Astrée, monté par Pierre-Marie Friant, et Ululu, chez les femelles, sous la selle de Franck Vancrayelynghe. Seize couples ont réussi le sans-faute dans ce championnat pour SF et AA. Hubert Pignolet s’est montré le plus rapide des onze doubles sans-faute avec Une Étoile d’Elle. Cette fille de Quaprice Boimargot*Quincy a pour mère Nikyta d’Elle, très bonne gagnante internationale avec Roger-Yves Bost (ISO 171).

 

Oh là là, Ululu !

 

La championne, Ululu, a également de qui tenir, puisque cette fille d’Happy Villers a pour mère la célèbre Uélème (Nelfo du Mesnil), très grande gagnante internationale avec Olivier Jouanneteau, qui lui a légué son modèle imposant. 'C’est peut-être celle qui ressemble le plus à sa mère', précise son cavalier. 'C’est une formidable jument de concours, qui a de gros moyens et veut toujours être sans-faute.' Née chez Daniel Millet, dans l’Oise, Ululu appartient au haras de Turan, basé à Vincennes. Quatre autres juments ont obtenu la mention Élite : Uneven Sunheup (Air Jordan x Hélios de la Cour II), Utopie Villelongue (Mylord Carthago*HN x Calypso d’Herbiers), Urbane de Ribaudière (L’Arc de Triomphe x Duc du Hutrel) et Ujade Ste Hermelle (Diamant de Semilly x Paladin des Ifs).

 

Urdy crée la surprise

 

En tête avant cette finale, le champion des cinq ans 2013, Urano de Cartigny (Diamant de Semilly), s’annonçait comme le grand favori. Pourtant, il a flanché en milieu de parcours, sortant de piste avec douze points. C’est Urdy d’Astrée, monté par Pierre-Marie Friant (fils de Jacques, qui fut cavalier international, notamment avec Omnibus III), qui a décroché le titre. Né chez Fabien Bachellereau, en Vendée, Urdy d’Astrée est un fils de Bouffon du Mûrier et Quatchina d’Astrée par Pamphile. Sa grand-mère est une jument d’origine inconnue, qui a cependant une production très correcte. Elle est notamment la mère de Kerball (Pamphilen, ISO 167), très bon gagnant international avec Dominique Robert et Julien Gonin. Pas très impressionnant dans son modèle, Urdy d’Astrée est apprécié par son cavalier qui le décrit comme très compétitif et appliqué, voulant toujours bien faire.

Bertrand Pignolet se consolera de la contre-performance d’Urano de Cartigny avec la place de dauphin d’Upsilon d’Elle (Quick Star x Natif de Corday), un cousin éloigné d’Une Etoile d’Elle, tandis qu’Alain Bourdon a mené Un Lord du Rozel (Mylord Carthago x Narcos II) à la troisième place. Également classés Elite, Utdiez des Isles (Luccianno*HN x Royal Feu) et Undiams de Varenne (Diamant de Semilly x Rox de la Touche).

 

À Fontainebleau, Marc Verrier

À lire également...

Réagissez