DEUX FILLES ET UN MEC EN HAUT DE L’AFFICHE

Very Nice de Talma et Vertu Meniljean ont été toutes deux sacrées championnes des cinq ans. Photo Marc Verrier

Samedi 13 septembre - 23h08 | Marie de Pellegars

DEUX FILLES ET UN MEC EN HAUT DE L’AFFICHE

Les championnats des cinq ans ont vu leur épilogue, cet après-midi à Fontainebleau, pour la quatrième journée de la Grande Semaine de l’Élevage de saut d’obstacles. Very Nice de Talma et Vertu Meniljean se sont partagé le titre chez les femelles, tandis que Verbois des Monceaux a triomphé seul chez les mâles.

 

Vingt-deux femelles ont réussi le triple sans-faute lors de cette Grande Semaine de Fontainebleau. Départagées par les bonifications obtenues aux CIR et pour leur régularité tout au long de la saison, auxquelles vient s’ajouter la note NEP, jugeant le style, le dressage et le potentiel du cheval. Au jeu de ces bonifications, cinq juments ont obtenu la mention Élite et le titre a été partagé par Very Nice de Talma et Vertu Meniljean. Née chez Michel Guiot dans les Ardennes, et montée par Baptiste Bohren, Very Nice de Talma est une fille de Baloubet du Rouet et de Pépite de Talma par Contender. Elle est issue d’une souche prestigieuse comportant de très nombreux grands gagnants, parmi lesquels le vainqueur de la Coupe du monde, Ideo du Thot. Sa mère est une sœur utérine de l’étalon Opium de Talma. Vertu Meniljean, appartenant à la SARL Equidis qui l’a fait naître, et montée par Félicie Bertrand, est une fille de Diamant de Semilly et d’Inesse du Quesnay par Muguet du Manoir. Sa famille maternelle a donné plusieurs bons gagnants et/ou étalons. Également classées Élite, Very Love Jac (Jus des Fontaines x Carthago), née chez Jacques Grandchamp des Raux et montée par Stéphane Rage, Vlakyrie de Terlong (Calvaro x Quaprice Boimargot*Quincy), née chez Édith Manten et montée par Mathieu Lambert, et Victoire Une Prince (Berlin x Quidam de Revel), née chez Danielle Prince et montée par Romain Potin.

Chez les mâles et hongres, cinq chevaux ont obtenu le label Élite, et Verbois des Monceaux a été sacré champion. Ce « facétieux » fils de Lando a un style particulier, à l’instar de sa sœur, Ornella Mail*HDC, mais saute de façon énergique. « Il m’emmène parfois dans la barre et se met dans la mouise, mais il arrive presque toujours à s’en sortir. C’est difficile de dire à cinq ans ce qu’ils vont pouvoir faire, mais il a de gros moyens », estime son cavalier, David Astorg Ely. Ses dauphins ex- æquo sont Varihoka du Temple (Luigi d’Amaury x Kannan), né chez Guy Martin et monté par Brice Brassart, et Valmack des Abbayes (L’Arc de Triomphe x Flipper d’Elle), né chez Jean-Yves Gardin et monté par Régis Bouguennec. Les deux autres chevaux classés Elite sont Valentino d’Elte (Castronom Z de Hus x Windsor), monté par Sandra Delouis et né chez Jean-François Le Turnier, l’un des speakers de cette Grande Semaine. Vendôme d’Anchat (Diamant de Semilly x Allegreto), lui, s’est classé cinquième et a obtenu la dernière mention Élite. Né à la SCEA d’Anchat, il était monté par Margaux Rocuet.

 

À Fontainebleau, Marc Verrier

 

Les résultats

Tous les résultats ici

À lire également...

Réagissez