AXION DE BRIAND ET ANDIAMO SEMILLY PRIMÉS À FONTAINEBLEAU

Victor Laudet a hissé Axion de Briand sur la plus haute marche du podium chez les quatre ans femelles. Photo PSV Morel

Jeudi 11 septembre - 21h16 | Sébastien Roullier

AXION DE BRIAND ET ANDIAMO SEMILLY PRIMÉS À FONTAINEBLEAU

Pour cause de Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie,, la Grande Semaine de Fontainebleau a été décalée d’une semaine et réduite à sept jours (contre neuf auparavant). Le programme s’est donc densifié et les premiers champions ont été sacrés dès le deuxième jour de cette Grande Semaine, avec les quatre ans. Le championnat des quatre ans s’est terminé ce mardi après-midi et a sacré Axion de Briand chez les femelles et Andiamo Semilly dans la catégorie mâles et hongres.

 

Cent neuf mâles et hongres et quatre-vingt-deux femelles étaient au départ de ce championnat. Quatre-vingt-mâles et hongres étaient qualifiés pour la finale contre cinquante-sept femelles et vingt-quatre dans chaque catégorie de sexe ont réussi le double sans-faute, avec cinq Élite chez les mâles et hongres comme chez les femelles.

Honneur à la gent féminine, c’est Axion de Briand, montée par Victor Laudet, qui a obtenu le titre de championne. Née chez Aline Prével en Ille-et-Vilaine, c’est une fille du grand performer international Winningmood van de Arenberg (avec Ludo Philippaerts et Luciana Diniz) et de Kiva d’Helby par Qredo de Paulstra. La mère d’Axion de Briand a obtenu un bon indice de 134, tandis que sa grand-mère est indicée 140 et a produit plusieurs bons gagnants en CSO et complet. Sa dauphine, Avanne de Brenne, montée par Cédric Delaunay et née chez Delphine Raoul dans les Alpes-Maritimes, est une fille de Quinoto Bois Margot et de Malice de Brenne par l’Anglo-Arabe Fast. La troisième est Angelina du Ter (Berlin et Relinda du Ter par Burggraaf), montée par Pierre Rozzonelli et née chez Claude Bichet dans le Morbihan. Sa grand-mère est une sœur utérine de l’étalon Barabbas du Ter (ISO 162). Également classées Elite, Austine du Banney (Magic d’Elle x Totoche du Banney) et Astrée de Burgo (Kannan x Socrate de Chivre).

Six juments ont été récompensées pour avoir fait le parcours parfait de dix sans-faute sur dix tours en Cycle classique cette saison. Il s’agit d’Angelina du Ter, Astrée de Burgo, Astone Martine (Diamant de Semilly x Ahorn), Aude de Rance (Quppydam des Horts x Darco), Ambre de Launay (Lauterbach x Robin II Z) et Ardenn Villers (Norman Pré Noir x Happy Villers).

 

Semilly, une fois de plus

 

Chez les mâles et hongres, la famille Levallois a obtenu un nouveau titre de champion, qui vient s’ajouter à la riche collection de sacres obtenus lors de la Grande Semaine. Andiamo Semilly, monté par Olivier Martin, est un fils de l’étalon vedette de la maison Levallois, Diamant de Semilly, et de Tati du Palis par Muguet du Manoir. Andiamo Semilly est un frère utérin de la très bonne gagnante Jaffna de Semilly (ISO 165), ou Miami de Semilly (ISO 140). Le second est Afko Has, un fils du très grand gagnant Lamm de Fétan et de Jolygold du Noé par Socrate de Chivre. Il est né chez Michel Hasle dans la Sarthe et était monté par Pierre Raussin. La souche d’Afko Has est riche de bons gagnants à chaque génération, avec notamment New Man (ISO 163) et Quelstar du Vic Bilh (ISO 163), qui se distingue en Grands Prix avec Alexandra Francart.
Apollon des Baleines termine troisième. C’est un fils de Clinton et d’Atoucha van’t Zorgvliet par Heartbreaker. Il est donc issu du même croisement que Cornet Obolensky, Ensor van de Heffinck, Coral Reef Via Volo et tant d’autres. Sa souche maternelle est celle de For Joy van’t Zorgvliet*HDC, évoluant en Grands Prix internationaux avec Kevin Staut. On trouve ensuite Asmara (Kalaska de Semilly x Birdy du Gisors) et Alto de Talma (Quid de Talma x Quaprice Boimargot*Quincy) au rayon des chevaux ayant obtenu le label Élite.

A noter que parmi les cinq mâles et hongres ayant réussi dix sans-faute sur dix cette saison se trouve Aldo du Plessis, l’un des deux premiers produits du cheval qui nous a tant fait vibrer à Caen, Orient Express*HDC. Alto de Talma, Ascot des Ifs (Quick Star x Ohio van de Padenborre), Alto de Boilary (Mylord Carthago x Léopard du Castel) et Aribo des Roches (Robin du Vinebus x Orlando) ont également réussi une saison parfaite.

Dans les finales réservées aux quatre ans des autres stud-books que SF et AA, c’est la Holstein Chanel de la Claye (Cosido x Caretino) qui l’a emporté chez les juments, tandis que le hongre Zangersheide Cassius vd Bunte Z (Calvaro x Westworld PS) a obtenu le titre chez les mâles et hongres.



Marc Verrier

 

Les résultats

Tous les résultats ici 

À lire également...

Réagissez