SCOTT BRASH AU PLUS HAUT, BEN MAHER DÉGRINGOLE

Scott Brash et Hello Sanctos à Caen. Photo Scoopdyga

Vendredi 05 septembre - 15h09 | Sébastien Roullier

SCOTT BRASH AU PLUS HAUT, BEN MAHER DÉGRINGOLE

Le nouveau classement mondial de saut d’obstacles, publié par la Fédération équestre internationale, ne marque pas de révolution. Plus que jamais numéro un, Scott Brash compte quelque quatre cents points d’avance sur Ludger Beerbaum, tandis que Kent Farrington se hisse sur la troisième marche du podium. Ben Maher, lui, rétrograde à la septième place. On compte toujours trois Français dans le top dix. Kevin Staut, le meilleur d’entre eux, est cinquième.

 

Scott Brash reste bien accroché à sa place de numéro un mondial malgré quelques déboires aux Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie. Le Britannique a d’ailleurs décidé de ne plus fouler la piste caennaise (lire ici). Pour le deuxième mois consécutif, l’Allemand Ludger Beerbaum occupe le deuxième rang mondial. Il est suivi de l’Américain Kent Farrington qui grimpe sur le podium grâce notamment à sa deuxième place dans le Grand Prix de Dublin avec Uceko. L’Allemand Marcus Ehning conserve sa quatrième position. Les Tricolores Kevin Staut et Patrice Delaveau se suivent aux cinquième et sixième places. Ils gagnent une place profitant notamment de la dégringolade du Britannique Ben Maher, qui se voit rétrogradé à la septième place après avoir vendu Tripple X III et perdu Urico, tandis qu’il n’est pas parvenu à défendre son titre dans le Global Champions Tour de Londres et que Cella, quant à elle, s’est malheureusement blessée. Daniel Deusser, lui, est toujours huitième devant la Française Pénélope Leprevost, neuvième. Le top dix est toujours fermé par le Belge Gregory Wathelet.

Simon Delestre, lui, perd une place et passe à la vingt-deuxième position. Le champion d’Europe en titre, Roger-Yves Bost, a connu une réelle baisse de forme. Cela se ressent au classement mondial. Le cavalier sort du top vingt et dégringole à la vingt-cinquième place. Michel Hécart grimpe d’un rang et se positionne cinquante-sixième mondial. Julien Epaillard, quant à lui, recule d’un rang et est soixante-septième. Timothée Anciaume et Jérôme Hurel intègrent le top 100. Ils sont respectivement quatre-vingt-huitième et quatre-vingt-quatorzième. Aymeric de Ponnat est tout juste centième.

 

Daphné Godfroy

 

Le classement

Le classement mondial ici

À lire également...

Réagissez