UNE DEUXIÈME MÉDAILLE D’OR POUR CHARLOTTE DUJARDIN

Charlotte Dujardin a été sacrée, pour la deuxième fois cette semaine, devant Helen Langehanenberg et Adelinde Cornelissen. Photo PSV Morel

Dimanche 31 août - 10h48 | Daphné G

UNE DEUXIÈME MÉDAILLE D’OR POUR CHARLOTTE DUJARDIN

La Reprise Libre en Musique vient de clore la compétition de dressage des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie qui avait débuté lundi. Charlotte Dujardin a conservé sa place habituelle puisqu’elle est encore montée sur la plus haute marche du podium avec Valegro. Helen Langehanenberg est deuxième avec Damon Hill alors qu’Adelinde Cornelissen a accroché sa première médaille individuelle en Normandie en s’emparant du bronze.

L’ESSENTIEL

Le suspense n’a pas été intense, puisque les dresseurs les plus attendus étaient tous regroupés dans le dernier groupe. Même si les performances de certains cavaliers ayant présenté leur reprise plus tôt dans l’après-midi ont séduit les spectateurs, venus très nombreux, la véritable compétition a démarré aux alentours de 15h25. Victoria Max-Theurer a entamé les hostilités avec Augustin OLD. L’Autrichienne a réalisé une démonstration de son talent et a obtenu un score moyen de 81.036% ce qui lui permet de pendre les rênes de l’épreuve. Mais cette place, elle ne la conserve que l’espace d’un instant puisque la jeune Laura Graves la double sans attendre (82.036%). L’amazone sait néanmoins que les concurrentes qui suivent ne lui laisseront pas la médaille d’or, et elle a raison, puisque dès le passage suivant, elle la perd. Kristina Sprehe et Desperados FRH, déjà médaillés d’or par équipes et de bronze lors du Grand Prix Spécial, livrent une nouvelle très grande performance (83.125%). Ces deux dernières cavalières n’ont pas tremblé au passage de la Suédoise Tinne Vilhelmson-Silfven avec Don Auriello, puisque quelques fautes ont relégué le couple à la septième place finale.

Le podium s’est finalement joué entre les trois derniers concurrents, des femmes seulement. Helen Langehanenberg a encore élevé le niveau avec un Damon Hill concentré et appliqué. Leur score moyen de 88.286% leur a ainsi permis de tutoyer les sommets et d’espérer un moment obtenir le titre, mais ce moment a été bref, très bref.

Sous les acclamations du public, Charlotte Dujardin a fait son entrée avec Valegro. La Britannique, médaillée d’argent par équipes et d’or dans le Grand Prix Spécial a, comme a son habitude, retenu le souffle du public tant sa reprise a été fluide, technique et éblouissante sur un thème musical digne d'un grand péplum. Les juges ont salué l’exploit en adjugeant la note finale de 92.161% soit un score proche de celui de son record réalisé à l’Olympia en décembre dernier, qui était de 93.975%.

Adelinde Cornelissen a donc eu la dure tâche de clore cette compétition. Pour la Néerlandaise, l’enjeu était de taille puisqu’ayant loupé le podium mercredi lors du Grand Prix Spécial, elle avait à cœur de s’emparer d’une médaille individuelle. Cela a été chose faite puisque son fringuant Jerich Parzival, fier du haut de ses dix-sept ans, a répondu présent à toutes les demandes. Le duo se pare donc de la médaille de bronze (85.714%).

LES TOPS

Une performance est à noter tant elle est belle. Laura Graves, jeune Américaine qui brille à d'Ornano depuis lundi, a encore prouvé qu’il faudrait compter sur elle dans les mois et les années à venir. Accompagnée de son fils de Florett AS, Verdades, la cavalière d’outre-Atlantique a réalisé des scores qu’elle n’avait jamais atteint auparavant lors d’une Reprise Libre en Musique (82.036%). À seulement vingt-sept ans, elle s’est classée cinquième et a devancé des grands noms de l’équitation internationale.

LES FLOPS

La déception de la journée vient sans aucun doute de la reprise présentée par Hans Peter Minderhoud. Le Néerlandais, habitué à des scores proches de 78% lors des Reprises Libres en Musique avec son Glock’s Johnson, n’est parvenu à obtenir qu’une note de 75.554%. Il a terminé quatorzième et avant-dernier.

LES RÉACTIONS

Charlotte Dujardin, médaillée d’argent par équipes et double médaillée d’or en individuel : 'C’est absolument fabuleux. Après les Jeux olympiques de Londres, je ne pensais pas pouvoir faire mieux, et puis il y a eu les championnats d’Europe où j’ai eu deux médailles d’or, et puis maintenant ici, mes premiers Jeux équestres mondiaux. Chaque médaille est une réussite. Je ne pourrais pas demander plus. Lorsque je me retourne sur mon parcours avec Valegro, je crois qu’il faudrait que je me retire du sport tellement tout cela est au-delà de tout ce dont j’aurais pu rêver ! En réalité, mon challenge désormais est de réussir à reproduire cela avec d’autres chevaux. J’adore former des jeunes chevaux et les emmener jusqu’en Grand Prix. Mon entraîneur, Carl Hester, est le meilleur. Ce qu’il a fait pour moi et les opportunités qu’il m’a offertes sont incroyables. C’est un bon vivant, donc nous allons fêter ces médailles dès que nous serons rentrés chez nous !'

Helen Langehanenberg, médaillée d’or par équipes et double médaillée d’argent en individuel : 'Aujourd’hui, je me suis fait plaisir à cheval, Damon Hill était vraiment concentré et frais. C’est incroyable d’avoir atteint ces performances pour mes premiers Jeux équestres mondiaux. Je suis très fière de Damon Hill et à quel point il est capable de se surpasser sans cesse et d’être toujours meilleur, tout en aimant entrer en piste. Damon Hill sait lire et écrire. J’aurais aimé qu’il soit plus petit et qu’il puisse s’allonger avec moi sur le canapé tant il a un caractère en or.'

Adelinde Cornelissen, médaillée de bronze par équipes et en individuel : 'Parzival était génial aujourd’hui, je suis vraiment fière de lui. Il continue à être présent jour après jour. À Lexington, je ne pensais pas mériter ma médaille, mais aujourd’hui, nous la méritons réellement. Parzival devrait continuer aussi longtemps qu’il se prend au jeu!'

À Caen, Marie de Pellegars-Malhortie

À lire également...

Réagissez