L’ALLEMAGNE EN TÊTE, LA FRANCE HUITIÈME À MI-ÉPREUVE

Kristina Sprehe est actuellement en tête avec Desperados FRH mais il reste encore l'autre moitié de l'épreuve à passer. Photo PSV Morel

Mardi 26 août - 16h25 | Daphné G

L’ALLEMAGNE EN TÊTE, LA FRANCE HUITIÈME À MI-ÉPREUVE

L’Allemagne est actuellement en tête du classement provisoire par équipes des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie puisqu’elle a réussi à placer deux de ses pions dans le top 5, Kristina Sprehe et Fabienne Lutkemeier. Deux Français se sont élancés : Alexandre Ayache et Marc Boblet qui est pour le moment dixième.

L’ESSENTIEL

Aujourd’hui s’est déroulée la première partie du Grand Prix de dressage des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie. Les quelques cinquante cavaliers qui se sont élancés sur la piste en sable du stade d’Ornano ont eu à cœur de réaliser la meilleure reprise possible afin de positionner au mieux leur pays dans le classement par équipes. La compétition a bel et bien débuté pour les dresseurs  et ne fait que commencer. Les trente meilleurs du Grand Prix seront sélectionnés afin de participer au Grand Prix Spécial mercredi. Vendredi, le Reprise Libre en Musique verra s’affronter les quinze meilleurs couples du Grand Prix Spécial.  Ouvreuse de l’épreuve, l’Allemande Fabienne Lutkemeier et D’Agostino, remplaçante de Totilas et Matthias Alexander Rath, a mené la compétition durant un long moment avant que sa compatriote Kristina Sprehe la devance de plus de cinq points puisque cette dernière a reçu une note de 78.814%.

LES TOPS

Aucun flop n’a été observé durant le passage des quarante-neuf cavaliers. Pour cette première journée de compétition, les dresseurs ont brillé. Kristina Sprehe, actuellement leader, a d’ailleurs réalisé sa meilleure performance en Grand Prix. Hans Peter Minderhoud et Glock’s Johnson n’ont fait que confirmer qu’ils étaient des piliers de l’équipe néerlandaise puisqu’avec 74.357% ils sont deuxièmes. Carl Hester a une nouvelle fois porté haut les couleurs de la Grande-Bretagne. Accompagné de Nip Tuck, le talentueux cavalier a présenté une reprise notée à 74.186% lui offrant pour l’instant le bronze. Diederik van Silfhout a prouvé qu’il fallait compter sur lui. Le Néerlandais porté par Arlando NH a fait de la légèreté et de la précision les maitres mots de sa performance d’aujourd’hui. Les juges ont été sensibles à cela puisqu’il est actuellement cinquième en 73.414%.

LES BLEUS


Seuls deux Français se sont élancés aujourd’hui devant leur public. Le premier d’entre eux a été Alexandre Ayache accompagné de son fidèle Lights of Londonderry. Malgré son score de 66.886%, le cavalier s’est dit très satisfait de sa performance et de son cheval. Il pointe actuellement  son nez à une honorable vingt-sixième place. Les portes du Grand Prix Spécial semblent donc se fermer pour eux mais leur entrée dans la délégation française étant très jeune, les deux complices auront tout le temps de briller lors des futures grandes échéances. Le second a été Marc Boblet, l’un des piliers majeurs du quatuor bleu. En selle sur sa tempétueuse Noble Dream*Concept Sol, le cavalier s’est appliqué et a donné le meilleur de lui-même. Le monde équestre pouvait craindre que la noiraude fasse une nouvelle fois ressortir son fort caractère mais elle a suivi à la lettre les indications de son complice. Tout cela a payé puisque le duo est pour le moment dixième avec un score de 70.686%. Tout semble donc encore possible pour le Tricolore et sa fille de Caprimond.

LES RÉACTIONS

'Je suis très contente. Desperados était très concentré et génial à monter. J’ai eu une bonne connexion tout au long de la reprise avec lui. C’était vraiment parfait aujourd’hui. Le premier piaffer n’était pas excellent mais c’est la seule chose. Je me suis entraînée pour cette échéance depuis longtemps avec Monica Theodorescu sur les bases et sur le passage surtout. Aujourd’hui nous avons vraiment bien réalisé ce mouvement', a analysé Kristina Sprehe, la leadeur du moment..

'Lorsque je suis passé, il pleuvait énormément. Le sol était un peu collant ce qui a expliqué le fait que mon premier trop allongé a été moins bien que d’habitude. Glock’s Johnson s’est un peu retenu. Je n’avais pas réellement d’objectif de pourcentage je voulais simplement battre Kristina ! Mais ça n’a pas été si facile. J’espère garder mon cheval dans cette forme et continuer comme ça pour le reste de la compétition.  Je monte mon cheval depuis qu’il a trois ans donc cela fait désormais dix ans. C’est sa première échéance si importante et je suis très fier de lui. Depuis cette année il a passé un véritable cap vers le haut niveau. Il a concouru dans ses premiers Grands Prix en janvier donc il n’a pas énormément d’expérience mais tout ce qu’il effectue est bien. Je pense qu’il a encore un bel avenir devant lui', a raconté Hans-Pieter Minderhoud, deuxième du classement provisoire.

'Je suis très content de ce qu’il s’est passé sur le Grand Prix et je remercie vraiment le public de m’avoir soutenu. Les applaudissements sont vraiment agréables. J’ai essayé de garder Noble Dream le plus calme possible et de le rester également. Je pense avoir réussi car cela est d’autant plus dur lors d’échéances importantes comme celle-ci', a expliqué Marc Boblet qui est à la dixième position pour l’instant. 

À Caen, Marie de Pellegars-Malhortie

À lire également...

Réagissez